>

10 premiers symptômes à connaître

La maladie d’Alzheimer concerne près d’un million de personnes en France. Elle touche particulièrement les personnes âgées : elle est très rare avant 65 ans et affecte près de 15 % des plus de 80 ans. La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative. Les cellules nerveuses dégénèrent lentement entraînant plusieurs symptômes d’apparition progressive. Le symptôme le plus connu de la maladie est la perte de mémoire. Mais ce n’est pas le seul : les patients ont également des troubles des fonctions exécutives et de l’orientation dans le temps et dans l’espace. Aujourd’hui, cette maladie ne peut être ni guérie ni prévenu. La connaissance des premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer est très parcellaire. Lorsqu’un patient est atteint, la maladie est trop souvent à ce stade déjà avancé.

Une étude sur 80.000 personnes

Une équipe française a publié les résultats d’une étude portant sur 80.000 patients dans la prestigieuse revue Le Lancet. La moitié d’entre eux a développé une maladie d’Alzheimer tandis que l’autre moitié constitue un groupe témoin et n’a jamais développé de maladie neurodégénérative sur la période étudiée.

Les auteurs ont testé le lien entre l’apparition de la maladie et 123 facteurs de santé grâce à des analyses statistiques. Les résultats montrent une corrélation entre une liste de 10 pathologies et la survenue d’une maladie d’Alzheimer dans les 15 ans. La première de ces pathologies est la dépression, suivie par l’anxiété, l’exposition à un stress important, la perte d’audition, la constipation, la spondylarthrose cervicale, les pertes de mémoire, la fatigue, les chutes et les pertes de poids soudaines. Certaines de ces pathologies étaient déjà connues pour prédisposer les patients au développement de la maladie d’Alzheimer comme la dépression ou la perte d’audition. D’autres beaucoup moins, comme la spondylarthrose cervicale ou la constipation.

Juste des liens statistiques

Les auteurs précisent que leur étude ne met en évidence que des liens statistiques, qui ne constituent pas des preuves de cause à effet. Une étude approfondie des mécanismes sous-jacents demeure nécessaire.

Par ailleurs, l’article cité ici ne permet pas de savoir si la dépression prédispose à la maladie d’Alzheimer ou si la dépression est un symptôme précoce de la maladie. Néanmoins, ce type d’informations reste très utile pour mieux comprendre la maladie et tenter de la prévenir.

Prochainement, les auteurs vont étendre leurs analyses à un nombre plus important de dossiers (26 millions !) et à d’autres pathologies dégénératives comme la maladie de Parkinsonla maladie de Charcot ou la sclérose en plaques.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

.

5 thoughts on “10 premiers symptômes à connaître”

  1. I wanted to thank you for this wonderful read!! I certainly enjoyed
    every little bit of it. I have got you saved as
    a favorite to look at new things you post…

    Reply
  2. Pretty section of content. I just stumbled upon your web site and in accession capital to assert that I acquire
    in fact loved account your blog posts. Any way I’ll be subscribing for your
    feeds or even I success you get entry to consistently fast.

    Reply
  3. I think this is one of the most vital info for me.

    And i am glad reading your article. But should remark on few general
    things, The site style is ideal, the articles is
    really great : D. Good job, cheers

    Reply
  4. I have been browsing online more than 4 hours today, yet I never found
    any interesting article like yours. It’s pretty worth enough for me.
    Personally, if all site owners and bloggers made good content as you did, the internet will be much more useful than ever before.

    Reply
  5. I was more than happy to uncover this great
    site. I wanted to thank you for your time due to this fantastic read!!
    I definitely appreciated every part of it and i also
    have you saved to fav to check out new things in your site.

    Reply

Leave a Comment