>

La crème de la crème ! Notre sélection des 15 meilleurs millefeuilles

Le millefeuille trône parmi les classiques. Il est sans doute l’un des gâteaux-phares des boulangeries-pâtisseries en France. D’apparence très facile à réaliser, c’est un gâteau qui demande pourtant un savoir-faire réel et une précision métronomique. Il doit être conçu avec des matières premières de qualité supérieure et d’une fraîcheur absolue.

Selon le Larousse gastronomique, le millefeuille est « un gâteau fait d’abaisses de pâte feuilletée, superposées, souvent caramélisées, séparées par de la crème pâtissière au kirsch, au rhum, à la vanille, etc., et recouvertes de sucre glace ou de fondant ». Comme souvent, il est quasi impossible de dater les origines du millefeuille, certains estiment que la recette a été créée en Italie au XVIIe siècle, alors que d’autres penchent plutôt pour le siècle suivant en France. Quoi qu’il en soit, la première recette de millefeuille moderne aurait été conçue en 1867 par la pâtisserie Seugnot, rue du Bac, à Paris. Après avoir goûté et noté plus d’une quarantaine de millefeuille sur plusieurs semaines et selon différents critères (aspect, feuilletage, crème, rapport qualité/quantité/prix), voici notre palmarès, sans ordre particulier.

Le millefeuille vanille de Stéphane Glacier

Récemment relocalisé dans la commune de Bois-Colombes, le succès de Stéphane Glacier ne se dément pas. Il faut dire que ce meilleur ouvrier de France pâtissier enchante la banlieue de l’Ouest parisien depuis bientôt quinze ans. La qualité et la remise de ses gâteaux ainsi que ses prix serrés en font une place forte des becs sucrés exigeants. Moralité : on peut raisonnablement arriver à du très bon à des tarifs accessibles.

Notre avis : aussi généreux (145 grammes) que gourmand, ce millefeuille possède un feuilletage bien développé et parfaitement cuit tandis que le crémeux vanille est léger et idéalement parfumé. Que demander de plus à un millefeuille ?

Composition : pâte feuilletée, crème mousseline vanille. Prix ​​: 4,20 €. Bois Colombes.

Le millefeuille vanille de Kévin Lacote (KL Pâtisserie)

Après un parcours professionnel au cœur de restaurants multi-étoilés, Kevin Lacote a installé sa boutique, en 2017, dans les beaux quartiers parisiens. Les produits qu’il utilise sont frais, parfaitement sourcés et uniquement de saison. Résultat : on peut proposer des gâteaux simples, bons, efficaces, travaillés dans des visuels épurés et gourmands à la fois. Gage de transparence, le laboratoire de pâtisserie est ouvert sur l’espace de vente.

Notre avis : afin de respecter au mieux la fraîcheur de ce gâteau, il est monté à la minute, à l’arrivée du client. Ainsi, la fine pâte feuilletée caramélisée garde une incroyable texture croustillante et l’onctuosité de la crème vanille est impressionnante au palais. Quant à l’insert de caramel demi-sel, il a abouti à la dégustation de manière magistrale.

Il vous reste 80,3% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Leave a Comment