>

Quel régime alimentaire pour tomber enceinte facilement ?

Certains aliments peuvent-ils vraiment favoriser la grossesse ? Si oui, vous ? Que manger pour avoir une fille ? Un garçon ? On fait le point sur les idées reçues avec Pascal Nottinger, diététicien nutritionniste au Luxembourg.

Quels aliments nécessitent la grossesse ?

“Il faut bien comprendre qu’aucun aliment ne favorise la grossesse. Par contre il est important que la femme ne soit pas carencée, ce qui est pourtant souvent le cas, ce qui diminue ses chances de tomber enceinte. Il faut donc éviter les carencess”souligne d’emblée Pascal Nottinger, diététicien nutritionniste.

“Aucun aliment ne favorise la grossesse”

Les Oméga 3. Les acides gras oméga 3 sont des acides gras indispensables au développement et au bon fonctionnement du corps. “Nous manquons très souvent d’oméga 3, ce qui peut fortement diminuer la fertilité d’une femme. Consommer suffisamment d’omégas 3 augmente ses chances de tomber enceinte“, explique le spécialiste. On les trouve :

  • Dans les huiles végétalessurtout dans les huiles de colza, l’huile de lin et l’huile de noix
  • Dans les poissons grasde manière très concentrée” et dans les poissons maigres “de manière moins concentrée”
  • Dans certains légumes comme “la mâche, faiblement concentrés, un peu aussi dans les avocats et l’ensemble des légumes verts
  • Dans les fruits à coque : les noix, les amandes, les noisettes

Les vitamines C et D. Ne pas être carencée en antioxydants et surtout en vitamine C accroit également les chances de tomber enceinte. “On la trouve principalement dans des fruits frais de saison et locaux. Il faut que le fruit ait été cueilli à maturité afin qu’il ait eu le temps d’effectuer la synthèse des vitamines et de la vitamine C en particulier“, note Pascal Nottinger. Manquer de vitamine D réduit également la fertilité. “On la trouve comme pour les oméga 3 dans les poissons gras“. Elle est ainsi présente en bonne quantité dans le hareng, la sardine, le saumon, le maquereau, l’huile de foie de morue notamment. On en trouve aussi dans les œufs, le fromage blanc et le chocolat noir.

Le folate (vitamine B9). “Dans les légumes, on trouve les folates, l’acide folique, qui elle est très intéressante avant la grossesse. Elle permet à l’embryon de mieux se développer et peut limiter les malformations, parfois à l’origine d’un avortement spontané dans les premiers jours de grossesse“, explique le nutritionniste. La vitamine B9 n’aide donc pas à tomber enceinte mais permet de réduire le risque de fausse couche précoce.

Les compléments alimentaires. La femme peut aussi consommer des compléments alimentaires pour augmenter ses chances de tomber enceinte. “Il s’agit de complexes qui contiennent de l’acide folique, du zinc, de l’iode et des oméga 3. Ils sont efficaces pour prévenir les carences.”

Que manger pour avoir une fille ?

Si on raconte parfois que manger sans sel permet d’avoir une fille, Pascal Nottinger tranche : “je n’ai jamais eu connaissance d’étude sérieuse sur ce sujet. Ces croyances me semblent sans fondement. Non seulement il n’y a pas d’étude, mais le sodium ne joue aucun rôle dans la division cellulaire”.

Que manger pour avoir un garçon ?

Notre expert fournit la même réponse. “Il paraît que manger salé augmente les chances d’avoir un garçon mais rien ne l’a jamais prouvé“.

Quels aliments éviter ?

Le tabac et l’alcool empêchent de tomber enceinte tout comme le manque d’activité physique. Une alimentation trop grasse, trop sucrée et trop salée nuisent aussi à la fertilité. “Et je conseille vivement de manger équilibré, limiter les graisses saturées et éviter les plats cuisinés“, termine le spécialiste.

Merci à Pascal Nottinger, diététicien et nutritionniste au Luxembourg.

Leave a Comment