>

Grippe : la Bretagne passe en phase épidémique – Bretagne



Dans son dernier bulletin hebdomadaire, Santé Publique France note une « recrudescence de la circulation des virus grippaux ». Les indicateurs ont été à la hausse la semaine passée, du 28 février au 6 mars, tant en médecine de ville qu’à l’hôpital.

En médecine de ville, le taux de consultations pour le syndrome grippal était apparu à 88 pour 100 000 habitants à partir des données du réseau Sentinelles. Il a doublé en une semaine (+87 %) et cette augmentation a été constatée dans toutes les classes d’âge.

Cette hausse s’est aussi vue chez SOS Médecins… 8,1 % des consultations ont en effet concerné des syndromes grippaux, contre 5,8 % la semaine précédente. Des chiffres qui restent pour l’heure bien inférieure aux saisons passées, exception faite de l’an dernier durant laquelle le strict respect des gestes barrières a permis de prévenir toute épidémie.

(Santé Publique France)

Dans les hôpitaux, il y a eu 2 890 passages aux urgences en raison de la grippe ou de syndromes grippaux, un chiffre en augmentation de 28 %. Dans 334 cas, cela a compensé sur une hospitalisation (+36 %) et quatre patients ont dû être pris en charge dans les services de réanimation. La part de la grippe parmi les causes d’hospitalisations a diminué de 4 à 5,4 cas pour 1 000. Une progression qui s’observe également dans presque toutes les classes d’âge, hormis pour les moins de 5 ans pour qui cet indicateur était déjà à un niveau élevé d’environ 20 cas pour 1 000.

Grippe : la Bretagne passe en phase épidémique
(Santé Publique France)

Cinq régions, toutes dans la moitié ouest de la France, sont passées en phase épidémique. Il s’agit de la Bretagne, des Pays-de-la-Loire, de la Normandie, du Centre-Val-de-Loire et de la Nouvelle-Aquitaine. En métropole, seuls le quart nord-est et la Corse reste en phase pré-épidémique.

Grippe : la Bretagne passe en phase épidémique
(Santé Publique France)

En Bretagne, c’est surtout le Morbihan qui est touché… La semaine passée, sur 10 000 passages aux urgences, 146,8 concernaient la grippe dans ce département. Ce taux s’est élevé à 87,9 en Ille-et-Vilaine, 24,9 dans le Finistère et 21,7 dans les Côtes-d’Armor.

À noter que, depuis le 4 octobre, date à laquelle a commencé la surveillance, pas moins de 287 virus grippaux ont été récompensés parmi les prélèvements effectués en médecine de ville, tous de type A. Il y a une forte prédominance des sous-types ( H1N1) et (H3N2). Enfin, sept cas de co-infection entre la grippe et la covid-19 ont été détectés.

Grippe : la Bretagne passe en phase épidémique
(Santé Publique France)

Leave a Comment