>

Voici les 7 aliments miracles pour votre cerveau selon la Science

Qui aurait pu croire que notre choix d’aliments aurait une influence sur notre moral et notre intellect ? On vous raconte tout en détails !

Quels aliments choisir pour le cerveau ?

Deux ans, notre vie a changé. En effet, l’art de vivre à la française a pris un sérieux coup dans l’aile. Ne plus pouvoir aller au restaurant quand on le souhaite n’est pas demandé simple pour les amateurs de nourriture. Grâce aux résultats de cette enquête, on sait maintenant que certains aliments ont un effet incroyable sur notre moral. En lisant le verdict, la rédaction d’Objeko a absolument tenu à vous en raconter les détails. La prochaine fois que vous réservez une table, vérifier bien si le chef possède quelques spécialités à base de ces ingrédients ! Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours dénicher des recettes sur la toile. Rien ne vaut le fait-maison !

Les fruits de mer

Généralement, les Français consomment des crustacés pendant les fêtes de fin d’année. Rien de tel qu’une huitre et du champagne pour commencer la liste de nos bonnes résolutions. Or, quelques fois, le prix d’un plateau avec cette famille d’aliments peut freiner les ardeurs des budgets modestes. C’est pourquoi, l’étude recommande d’alterner avec du poisson maigre. Ce dernier possède tout ce qu’il faut en vitamines (fer, zinc, B12, oméga 3) pour vous stimuler intellectuellement !

Du bon usage de cet arôme

Baptisée ou jaune, cette épice a le vent en poupe. De fait, une pincée suffit à donner une autre saveur à un plat de famille. Du reste, ce n’est pas la première fois qu’Objeko l’aborde. Comme vous pouvez le constater dans cet article, nous vous avons déjà précisé que les médecins le préconisent pour limiter le développement de certains cancers. Donc, il n’y a pas que le moral qui compte. Le contenu de son assiette avec ce type d’aliments, aussi !

Vive les graines

Dans leur grimoire à malice, nos grands-mères louaient déjà les qualités des graines. A l’aide d’une poignée de noix, elles ont bien constaté que leur mémoire fonctionnait mieux. Du reste, si vous n’aimez pas le goût de ces aliments ou qu’ils vous donnent soif, nous vous recommandons de le mélanger à une salade de crudités. Accompagnés de dès de fromage et quelques tomates cerises, cette catégorie de fruits secs devrait tout changer !

Du chocolat noir

Les scientifiques sont formels. Si on arrive à se limiter à un carré de chocolat par jour, on peut totalement changer d’attitude. La présence de magnésium nous permet d’être moins fatigués. Nous ne pouvons constater qu’on a moins le moral dans les chaussettes. A l’aise dans ses paniers avec ces aliments dans le sang, on se sent prêt à conquérir le monde !

Les légumes colorés ont le vent en poupe

Objeko ne le dira jamais assez. Dès leur plus jeune page, on doit apprendre aux enfants à reconnaître et à apprécier les légumes. Certes, au début, ils ont tendance à les rejeter. Ou, si vous prenez le temps de décorer leur assiette, nous vous sommes d’ores et déjà convaincus que ces aliments passeront comme une lettre à la poste. En forme de purée ou de bâtonnets panés sans huile obtenus grâce à cet appareil à air chaud, on ne met pas en danger sa santé. Au contraire, on l’améliore !

Rien de mieux que la salade

Dans un paragraphe précédent, nous avons retenu nos amies les crudités pendant un repas estival. Pour celles qui veulent perdre du poids, c’est l’idéal. Il suffit de trouver les bons aliments pour la garnir et le tour est joué. Riche en fibres, la salade est donc votre alliée minceur, mais pas seulement. Les cellules du cerveau apprécient également sa consommation.

On vous dit tout sur les aliments fermentés

Si les mots kimchi, kéfir ou kombucha ne vous disent rien, ce n’est pas grave. En effet, de nombreuses recettes existent sur la Toile. Si vous avez encore peur de vous lancer, Objeko vous recommande d’acheter des yaourts. Même s’ils justifient des bactéries nécessaires à leur production, il a été démontré que ces aliments font barrière aux pathologies neurologiques. Les essayer, c’est les adopter !

Merci à nos confrères du New York Times


Leave a Comment