>

Réseau des fermiers de famille

Par Ève Ménard (journaliste de l’initiative locale)

Le Réseau des fermiers de famille (RFF), qui rassemble plus de 150 productrices et producteurs de partout au Québec et du Nouveau-Brunswick, est de retour pour offrir à plus de 30 000 familles abonnées des légumes frais, locaux et biologiques tout au long de la saison estivale.

Une dizaine de fermes des Laurentides font partie du réseau et plusieurs points de livraison sont aussi accessibles. Cette année, le RFF s’associe pour la première fois à Florence-Léa Siry, autrice, conférencière et experte en zéro gaspillage alimentaire. Cette dernière a travaillé précédemment sur les plateaux de tournage où elle a été témoin de beaucoup de gaspillage.

« J’étais choquée par l’industrie du acheter et jeter, on est en mouvement et on n’a pas le temps de se soucier de la planète. J’ai fait mon petit bout de chemin à l’interne. Ça avait des répercussions positives, ça sensibilisait les gens autour de moi. Je voyais qu’il y avait un petit créneau. »

La créativité plutôt que la restriction

Progressivement, l’autrice a développé son expertise pour finalement se spécialiser, via différents médiums, à la sensibilisation auprès du public. Son rôle consiste, en quelque sorte, à faciliter une transition alimentaire plus écologique, sans toutefois imposer de restrictions strictes aux consommateurs. « Je n’adhère pas au message des influenceurs zéro déchet », précise Florence-Léa. Bien qu’elle soit en accord avec les valeurs et les visées véhiculées, elle n’adhère pas à la manière d’y arriver. Elle s’explique : « Ils prônent la restriction alors que moi, je prône la créativité. Ça va toujours être gourmand, créatif, original, mais en n’alourdissant jamais la charge mentale des gens. Je vais adapter des recettes, par exemple, que les gens maîtrisent déjà et qu’ils aiment, en intégrant des aliments qu’ils connaissent peut-être moins. »

Inspirateur

Depuis quelque temps déjà, l’entourage de la conférencière ainsi que la communauté qui la suit sur ses réseaux sociaux la questionnent sur des manières de rentabiliser les aliments qu’ils reçoivent chaque semaine. « Il y a plusieurs personnes qui ont la volonté de manger des aliments locaux et biologiques, mais c’est parfois l’inspiration qui manque. » La demande était si importante que Florence-Léa a développé une conférence à cet égard, afin d’éviter de gaspiller les récoltes.

Sa collaboration avec le Réseau des fermiers de famille s’inscrit donc parfaitement en continuité avec le travail qu’elle avait déjà produit. D’ailleurs, chaque mois, elle fera une publication en fonction de ce qu’elle recevra dans son panier. Il pourrait s’agir d’une recette à essayer, d’une astuce de conservation ou encore d’un moyen de manger toutes les parties comestibles d’un aliment.

Les fermes du RFF situées dans les Laurentides

  • Ferme aux petits oignons
  • Ferme aux trois petits pois
  • Ferme Belle Roche
  • Ferme Complètement Légumes
  • Ferme Coopérative Aux Champs qui chantent
  • Ferme des Bons-bons Légumes Bio
  • Ferme de la Colline
  • Ferme la Roquette
  • Jardins bio du Solstice
  • Jardins de l’Équinoxe
  • Jardins de la Pinède
  • Récolte de la Rouge
  • Ferme Entre Ciel et Terre
  • Jardin Cent Pépins

À propos du Réseau des fermiers de famille

Depuis 25 ans, le Réseau des fermiers et fermières de famille fait le pont entre les producteurs locaux certifiés biologiques et les citoyens mangeurs par la formule des paniers bio. La mise en marché de proximité est basée sur les principes de l’agriculture soutenus par la communauté, c’est-à-dire qu’il n’y a aucun intermédiaire entre vous et votre producteur local.

Leave a Comment