>

Voici les supermarchés qui rationnent déjà les produits alimentaires à cause du risque de pénurie

Guerre en Ukraine et inflation : une addition qui inquiète de plus en plus les consommateurs. Pour faire face à cette hausse des prix, qui touche plus de 68 % des catégories alimentaires*, selon une étude récente de NielsenIQ*, les Français rivalisent d’inventivité afin d’alléger la facture.
Si les consommateurs de l’Hexagone ne se sont pas encore rués sur les produits de première nécessité en vue de faire des stocks, ce n’est pas le cas dans le reste de l’Europe. Premier pays où des mesures de rationnement ont été prises : la Belgique. Depuis une semaine, les supermarchés du géant de la grande distribution Colruyt limitent l’huile et la farine à deux produits par client.

A découvrir également : Supermarché et inflation : voici les seuls produits alimentaires dont le prix a… diminué

La rue des clients provoque cette tension sur l’alimentaire

Pour l’enseigne, il s’agit avant tout d’une mesure préventive, comme elle l’explique au site spécialisé RetailDetail Belgique, car c’est la ruée des clients sur les produits courants qui provoquent cette tension. « L’expérience du premier confinement en 2020 nous a incités à prendre des décisions pour certaines catégories de produits actuellement sous pression afin de garantir au plus grand nombre de nos clients un approvisionnement correct et durable aux meilleurs prix. Mais les rayons seront réapprovisionnés et il reste des produits en stock. Nous voulons avant tout éviter de semer la panique », souligne Colruyt.

A découvrir également : Voici le supermarché préféré des Français (et aussi le moins cher) et ce n’est ni Lidl ni Intermarché

Aucune pénurie alimentaire pour l’instant en France

Même choix chez le géant allemand Lidl qui limite, lui aussi, en Belgique l’achat d’huile de tournesol, de légumes en conserve et de papier toilette, comme le rapport RetailDetail Belgique. En Allemagne, Aldi, Lidl ou encore Edeka ont également opté pour ces restrictions. Quant aux Pays-Bas, les supermarchés Plus et Jumbo imposent aussi un rationnement sur l’huile de tournesol.
En France, à ce jour, aucune situation similaire n’a encore été relevée. Du côté du gouvernement, on se veut rassurant. Mi-mars, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie a ainsi expliqué : « Il n’y a pas de risque de pénurie dans notre pays car notre agriculture est forte, solide et souveraine ».

*Source NielsenIQ OPUS février 2022, en date du 1er mars 2022

En Belgique, Colruyt et Lidl imposent un nombre maximal de produits sur certaines références.

Leave a Comment