>

[Elections Présidentielles] Très peu de végans chez les partisans d’Éric Zemmour et Fabien Roussel

Plus de 95% des partisans d‘Éric Zemmour et Fabien Roussel ont un régime alimentaire pour lequel la viande ou le poisson font partie des aliments consommés également tous les jours. A l’opposé, c’est chez les Électeurs potentiels de Yannick Jadot et Anne Hidalgo que l’on retrouve la plus forte proportion de végétaliens et de végétariens.

Telle est l’une des conclusions d’un sondage réalisé par l’Institut Harrison à la demande des Syndicats Européens du commerce et des grossistes en viande. L’ambition de ce sondage était de savoir si les préférences alimentaires des Français et en particulier celles pour les différents produits carnés pourraient avoir un impact sur leurs intentions de vote lors du premier tour des prochaines élections présidentielles.

Ce sondage s’appuie sur une enquête téléphonique réalisée au cours de la première semaine de mars auprès d‘un échantillon de 5 848 personnes inscrits sur les listes électorales et habitant tant dans les grandes agglomérations que dans les zones rurales.

Ce très grand panneau a été rendu nécessaire pour avoir un nombre suffisant de personnes véganes dans l’échantillon. « Les résultats obtenus ne sont pas donnés une surprise pour les professionnels du secteur » souligne Louis-Félix Toubert en charge de la coordination de ce travail. Et ce dernier de souligner que l’orientation politique à droite ou à gauche des consommateurs n’est pas demandé un indicateur très marqué de leurs préférences alimentaires et surtout de leur choix de mettre très régulièrement de la viande ou du poisson dans leur assiette.

Autre constat qui saute aux yeux : les végétariens peuvent avoir des idées politiques très différentes mais dans tous les cas de figure, les omnivores sont toujours très largement majoritaires.

Conséquences du repas végétarien à la cantine

« On retrouve chez les probables électeurs d’Éric Zemmour et de Fabien Roussel des proportions très voisines de personnes ouvertes omnivores ou végétariennes. Les propositions du candidat communiste qui en cours de campagne s’est clairement prononcée sur la nécessité de permettre à tous les français d’avoir accès à « de la bonne viande, du bon vin et du bon fromage » a probablement joué en sa faveur. » souligne Jérôme Quetfour, chargé d’études politiques à l’Institut Harrison.

Ils ont pu inciter des électeurs proches de Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot et Anne Hidalgo de se sentir finalement plus à l’aise avec les idées de Fabien Roussel. « Les prises de positions du candidat EELV et de la maire de Paris en faveur des repas végétariens dans les cantines ont probablement fait office de repoussoir pour certains d’entre eux » ajoute Louis-Félix Toubert.

Les faire cohabiter à la même table

Autre constat : les partisans de Valérie Pécresse et d’Emmanuel Macron ont des pratiques alimentaires extrêmement proches. « La différence est vraiment mince. Tout comme leurs idées politiques sont en bien des points très voisins, il ne serait peut-être difficile de les faire cohabiter à la même table lors d’un banquet ! » s’amuse Jérôme Quetfour.

Autre constat, c’est parmi les sympathisants écologistes, socialistes et mélenchonistes que l’on rencontre la plus forte proportion d’électeurs ouverts végétariens ou végétaliens. « C’est particulièrement net pour les sympathisants de Yannick Jadot. Le contraire eu été étonnant ! » poursuit Jérôme Quetfour.

Autre thématique forte de ce sondage, les partisans de Jean Lassalle sont très attachés à des repas répartis toute leur place au poisson et à la viande. « Une précédente étude effectuée en amont des présidentielles 2017 nous avait montré que parmi les électeurs apportant leurs suffrages à l’ancien maire de Lourdios-Ichère et député des Hautes-Pyrénées, l’électorat rural est ultra dominant. »

Malheureusement, ce sondage ne précise pas quelle est la recette de poisson préféré des électeurs et tout particulièrement lorsque cet aliment fait partie du plat de résistance dégusté le premier avril !

Leave a Comment