>

à quoi sert un écho-doppler ?

Cet examen d’imagerie médicale étudie ou surveille le fonctionnement d’un organe, ainsi que les flux sanguins dans les veines et les artères.

L’écho-doppler ou échographie doppler va au-delà d’une échographie car l’appareil dont il est question reçoit le débit sanguin grâce à l’effet Doppler.

Ce phénomène physique se base sur le calcul du changement de fréquence des ultrasons réfléchis par une cible en mouvement, par exemple les parois cardiaques ou les globules rouges. De cette manière, avec l’écho-doppler on peut collecter un complément d’informations que les clichés ne peuvent donner seuls. Cet examen est non invasif, et indolore.

Qu’est-ce qu’un écho-doppler artériel ?

Cet examen va permettre de vérifier la perméabilité et la forme des artères, pour diagnostiquer des rétrécissements (sténoses) des artères, une occlusion d’une artère, une dilatation anormale (anévrisme) ou pour les flux sanguins à savoir étudier leur quantité, sens, irrégularité éventuelle par exemple.

Les artères les plus fréquentes sont celles du cou, celles intra-abdominales (aorte, artères rénales…) ou des jambes et des bras.

L’examen dure 30 minutes et s’il ne nécessite pas de préparation spéciale, sachez que concerne un écho-doppler des artères intra-abdominales, vous pourriez devoir être à jeune et après avoir suivi un régime alimentaire qui réduit les gaz intestinaux.

L’écho-doppler cardiaque

Ici, ce sont les cavités du coeur, les valves, les vaisseaux environnants (aorte, artères pulmonaires, veine cave inférieure) qui vont être observés en 2 ou 3 dimensions.

L’examen est prescrit dans le cadre du diagnostic ou de la surveillance de certaines pathologies :

  • maladies des valves cardiaques ;
  • malformations cardiaques ;
  • l’insuffisance cardiaque ;
  • affections du muscle cardiaque et du péricarde (enveloppe enveloppée du cœur) ;
  • maladies de l’aorte thoracique : anévrisme (dilatation de la paroi), dissection (fissuration de la paroi) ;
  • hypertension artérielle (HTA) et hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) ;
  • angine de poitrine.

La plupart du temps, l’examen est réalisé à l’aide d’une sonde en déplacement sur le thorax. Là aussi, il va durer environ 30 minutes.

L’écho-doppler veineux des membres inférieurs

Il sera utilisé soit :

  • pour le diagnostic d’une insuffisance veineuse par analyse des réseaux veineux superficiel, profond et des veines perforantes : ou encore d’une phlébite ou pour rechercher une malformation veineuse ;
  • pour guider le médecin à l’occasion de traitements endoveineux thermiques (c’est-à-dire la destruction d’une varice grâce à la chaleur, par le biais d’une petite sonde injectée dans la veine malade) ou d’une sclérothérapie échoguidée (injection dans la varice d’un produit qui la fait durcir puis disparaître petit à petit).

C’est un chirurgien vasculaire ou un radiologue qui va réaliser l’examen.

Leave a Comment