>

Certains aliments se font rares et les prix augmentent en Allemagne

Suite à la guerre en Ukraine, les denrées alimentaires comme l’huile ou la farine sont de plus en plus rares. Parallèlement à cela, les prix augmentent dans toute l’Allemagne.

Des produits de plus en plus rares…

Les étagères des supermarchés se vident dans certains rayons où des produits comme la farine et l’huile se font rares. L’Ukraine considérée comme le « grenier de l’Europe » est l’un des plus gros producteurs de farine du vieux continent. Avec la Russie, ils sont aussi les principaux pays exportateurs d’huile de tournesol à l’échelle mondiale. Malheureusement, suite à la guerre en Ukraine, la production et/ou l’accès à ces devient délicat. D’autres aliments viennent à manquer comme le miel, le poisson blanc ou encore la moutarde, produits en Ukraine ou en Russie.

… et des rayons qui se vident à cause des consommateurs

Au-delà de la raréfaction de l’exportation de certains aliments, les rayons des supermarchés se vident suite aux achats excessifs des consommateurs. Comme lors du début de la pandémie de Covid-19 et du confinement, les consommateurs se sont précipités dans les supermarchés pour acheter des produits alimentaires en grande quantité, vidant ainsi les étagères. Les grandes chaînes de supermarchés allemands demandent donc à leurs consommateurs d’acheter raisonnablement : « S’il-vous-plaît, soyez solidaires et n’achetez que ce dont vous avez besoin immédiatement », a déclaré le porte-parole de BVLH, Christian Bottcher. Aussi, certains magasins rationnent l’accès à quelques produits afin de ne pas les voir épuisés.

Une hausse des prix et de l’inflation en Europe et en Allemagne

La guerre en Ukraine a provoqué une hausse des prix de l’énergie mais aussi des denrées alimentaires et ce, dans le monde entier. La Russie et l’Ukraine sont de très grands producteurs de céréales et d’huile. Ce leadership dans ce domaine entraîne des troubles dans la production et sur les marchés financiers. En guise d’exemple, depuis le début de la guerre, le prix du blé a augmenté de 50 %.

Le problème est le même avec les énergies fossiles comme le gaz où le pétrole et dont la hausse des prix est frappante. Mais ce ne sont pas que ces matières premières qui sont financées par l’augmentation des prix : le beurre, la margarine, le chocolat, les frites, les saucisses, les conserves… Les supermarchés discounts sont contraintes d’augmenter leurs prix ce lundi sur de nombreux produits. Aldi, le discounter le plus fréquemment en Allemagne, a aujourd’hui augmenté son prix de 20 à 50 %.

Cette hausse des prix entraîne donc une augmentation de l’inflation en Allemagne et en Europe. En mars 2022, les prix à la consommation ont augmenté de 7,3% en Allemagne par rapport au mois de l’année précédente et de 7,5% dans l’Union Européenne. À titre de comparaison, le taux d’inflation en Allemagne était de 5,8 % en février, de 5,1 % en janvier ou encore de 5 % en décembre.

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

Leave a Comment