>

Top 8 des plus beaux oiseaux du monde

C’est bien connu : notre planète bleue abrite une faune variée et magnifique. Aujourd’hui, la rédaction a décidé de dresser un classement des plus beaux oiseaux du monde.

Vous l’ignorez peut-être, mais il existerait environ 9 700 espèces d’oiseaux dans le monde. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que certains volatils nous éblouissent par leur beauté. Il faut dire que ces individus arborent un plumage à couper le souffle ou un physique qui ne passe pas en aperçu.

A voir aussi

Sans plus tarder, découvrez notre top 10 des plus beaux oiseaux du monde :

Le perroquet de Pesquet

Crédit Photo : Image d’illustration / Shutterstock

Cette magnifique créature est la seule espèce du genre Psittrichas. Elle est reconnaissable grâce à son plumage noir et rouge. Ce volatile est également connu sous le nom de perroquet de Dracula. Il vit principalement en Nouvelle-Guinée, où il ne se nourrit de fruits et de graines.

Le perroquet de Pesquet vit le plus souvent entre 600 et 1200 mètres d’altitude. Sans réelle surprise, son espèce est menacée d’extinction à cause de la déforestation et de la chasse traditionnelle. Certains spécimens servent d’animaux de compagnie.

Le faisan doré

Crédit Photo : Image d’illustration / Pixabay

La deuxième place du classement est attribuée au faisan doré. Son plumage est sublimé par une avalanche de couleurs, et sa crête est parsemée de plumes dorées. Cet oiseau appartient à la famille Phasianidae (perdrix, paons et les faisans). Cette espèce se trouve principalement en Chine.

Contrairement au perroquet de Pesquet, le faisan doré préfère se déplacer au sol plutôt que voler. Son régime alimentaire est constitué de végétaux et de petits insectes.

La sterne inca

Crédit Photo : Image d’illustration / Pixabay

Espèce assez méconnue en France, la sterne inca est un drôle d’oiseau. Ce volatile possède un plumage gris foncé, un bec rouge vif et des moustaches blanches. Une chose est certaine : cet animal est reconnaissable entre mille. Il s’étend sur les côtes du Pérou et du Chili.

Outre son physique atypique, la sterne inca pousse des cris qui ressemble étrangement aux miaulements d’un chat. Grâce à son bec tranchant, il pêche ses poissons directement dans l’océan.

Le toucan à carène

Crédit Photo : Flickr

Surnommé le Toucan « arc-en-ciel », le toucan à carène est doté d’un plumage noir, mais son long bec arbore de nombreuses couleurs chatoyantes. À noter que son cou est recouvert de plumes jaunes. Cette espèce d’oiseau se trouve au Mexique et au Venezuela. On trouve également des individus en Colombie.

Le toucan à carène vit dans les forêts basses et à la lisière des zones boisées. Frugivore, il se nourrit aussi de petits lézards et de grenouilles arboricoles. Il peut lui arriver de consommer des œufs appartenant à d’autres espèces.

Le coucou didric

Crédit Photo : Image d’illustration / Shutterstock

À la cinquième place du classement, nous trouvons le coucou didric. Cet oiseau doté d’un magnifique plumage vert est originaire d’Afrique subsaharienne. Il s’applique également sur la péninsule Arabique. Le coucou didric a la fâcheuse habitude de pondre dans les nids d’autres oiseaux.

Outre cette caractéristique, cette petite créature consomme des chenilles et autres insectes. Les baies et les graines font aussi partie de son alimentation.

Le geai bleu

Crédit Photo : Image d’illustration / Pixabay

Comme son nom l’indique, le geai bleu arbore un plumage bleu gris étincelant. Sa taille oscille entre 24 à 30 cm, tandis que son poids se situe entre 70 et 100 grammes. Cet oiseau est originaire d’Amérique du Nord. On le trouve principalement dans les forêts de feuillus et les bois épars.

Dans la nature, le geai bleu n’hésite pas à prendre des bains de fourmis. Cette activité consiste à « déloger » les bactéries et les parasites des plumes.

Le harfang des neiges

Crédit Photo : Image d’illustration / Pixabay

La palme du plus bel oiseau revient au harfang des neiges. Ce rapace est doté d’un superbe plumage blanc. À noter que la femelle possède des petites taches brunes. Cet animal majestueux est l’emblème aviaire du Québec depuis 35 ans.

Cet oiseau blanc aux yeux jaunes peut mesurer jusqu’à 70 centimètres de longueur et peser entre 1 et 2,5 kilogrammes. Son envergure peut atteindre les 177 centimètres. Il chasse principalement la nuit, et ses proies préférées sont les petits mammifères comme les lemmings et les campagnols.

Le diamant de Gould

Crédit Photo : Image d’illustration / Pixabay

Ce bel oiseau multicolore est reconnaissable grâce à ses couleurs flamboyantes : le jaune, le bleu, le rouge, le vert et le violet. Le diamant de Gould a été découvert en Australie en 1838 par le naturaliste et ornithologue britannique John Gould. À l’état sauvage, cette créature se nourrit de graines et d’insectes et petits arthropodes.

Le diamant de Gould a la particularité de vivre en groupe pouvant compter jusqu’à 2000 individus. Autre caractéristique : cette créature ne migre jamais. Malheureusement, elle est menacée par le braconnage, la perte de son habitat et les feux de forêts.

Leave a Comment