>

Pénurie d’huile : laquelle utiliser pour cuisiner ?

La guerre en Ukraine devrait engendrer une pénurie d’huile de tournesol d’ici deux semaines en France. Voici par quoi la remplacer en cuisine.

La guerre en Ukraine un déjà de nombreuses répercussions sur l’économie française. Outre l’augmentation du prix du gaz et du pétrole, certaines denrées comme le blé pourraient venir à manquer dans les semaines à venir. C’est également le cas de l’huile de tournesol, largement produit en Russie et en Ukraine et ne pas la France est dépendante à 80%. D’après les spécialistes, cette pourrait devoir commencer à se faire ressentir d’ici deux semaines dans l’Hexagone et nous priver de l’une des huiles les plus utilisées en cuisine. Le Journal des Femmes vous suggère quelques huiles pour cuisiner autrement qu’avec l’huile de tournesol.

Par quoi remplacer l’huile de tournesol ?

L’huile de tournesol est très utilisé pour frire les aliments. Pour cette méthode de cuisson, elle peut être supportée par de l’huile d’olive ou de l’huile d’arachidecar elles supportent les hautes températures sans produire de substances nocives pour la santé.

Si vous souhaitez réaliser des préparations froides, comme une mayonnaise ou une vinaigrettede de nombreuses huiles peuvent convenir. Citons par exemple :

  • huile d’olive ;
  • huile de colza ;
  • huile de soja ;
  • huile de maïs ;
  • huile de noix ;
  • huile d’arachide ;
  • huile de sésame ;
  • huile de noisette ;
  • huile d’avocat ;
  • huile de lin ;
  • huile de pépins de raisins ;
  • huile d’argan ;
  • huile d’amande.

Pénurie d’huile de tournesol : des recettes industrielles modifiées

La pénurie d’huile de tournesol en France étant imminente, l’UFC Que Choisir prévient que certaines préparations industrielles, comme les aliments frits, panés, les chips ou encore les pâtes à tarte, pourraient subir une modification de recette sans pouvoir mettre à jour dans les temps a liste des allergenes présente dans leurs produits. « Cette substitution, qui pourrait s’étaler sur un à deux ans, pose deux problèmes de carence d’information au consommateur : la mention du risque allergène, et la loyauté de l’information sur le produit », détaille l’association. Pour y remédier, l’UFC Que Choisir demande “la mise à jour des recettes sur les sites d’e-commerce des enseignes de la distribution et sur ceux des fabricants”et la mise en place de panneaux d’affichage bien visibles dans les rayons concernés. A la place de l’huile de tournesol, certains produits industriels peuvent contenir de l’huile de palme, de soja ou de colza. Restez alertes !

Leave a Comment