>

Une tonne de fromage vendue en ligne avant Pâques, le pari fou des Sœurs de la Trappe d’Échourgnac

Le fromage Trappe d’Échourgnac à la liqueur de noix est une spécialité locale du Périgord, produite dans l’Abbaye d’Échourgnac. Pour Pâques, l’Abbaye s’est lancé le défi d’écouler une tonne de sa fameuse trappe grâce aux réseaux sociaux

Il faut vivre avec son temps. Et les sœurs de l’abbaye d’Échourgnac ont beau vivre dans la sérénité intemporelle de leur foi, elles ont quand même une fromagerie à faire tourner.

L’abbaye d’Échourgnac a été fondée en 1868 par les moines trappistes du Port-Salut (en Mayenne) qui, comme leur nom l’évoque, étaient des spécialistes fromagers.

En 1923, les Sœurs Cisterciennes Trapistines représentent l’abbaye et perpétuent la tradition fromagère à côté des tisanes, des confitures, des pâtes de fruits et des fruits séchés. Trois fromages sont affinés sur place, un brebis, la Trappe nature originale et surtout une recette emblématique créée en 1999, la fameuse Trappe d’Échourgnac. Une petite tome (ou tomme) frottée au vin de noix, devenue une spécialité incontournable du Périgord et qui fait désormais la prospérité de la communauté religieuse.

Aides d’une dizaine d’employés, les 22 sœurs âgées de 30 à 97 ans assurent la continuité de l’activité. Deux ans, elles ont nommé les rennes commerciales à un couple en charge de développer l’activité économique.

Parmi les nouvelles voies de développement, l’idée de s’associer avec Divine Box. La petite entreprise parisienne (5 personnes) s’est spécialisée dans l’abonnement, la vente en ligne et le coffret-cadeau “Made in abbaye”. Elle propose exclusivement des produits issus de 70 monastères et abbayes, de la bière au miel en passant par le vin, le pâté et le saucisson et, à l’occasion, le fromage. Un premier partenariat noué avec Échourgnac lors du confinement, avait permis de trouver un livré à 500 kg de fromages périgourdins.

Cette fois, pour marquer les esprits, le projet 2022 est de vendre en ligne avant ce jeudi 7 avril et de livrer avant Pâques, la plus importante fête chrétienne, une tonne de ce tome emblématique chez les particuliers. Le pari est en passe d’être gagné.

L’opération est partie très fort. 784 kg ont déjà été commandés par nos habitués de Divine Box. Ça ralentit un peu, mais je pense qu’on va y arriver !

Côme Besse, co-fondateur de Divine Box

Pour l’Abbaye périgourdine, c’est une belle occasion de faire découvrir sa production hors des limites de la région et du circuit habituel des grossistes et fromagers locaux. Les clients de la Box sont à 40 % des franciliens, les autres sont répartis sur toute la France. Une clientèle de particuliers qui ne savait pas douter pas ce fromage avant, et qui vont assurément en faire la promotion après. L’opportunité pour l’abbaye d’Échourgnac de faire son beurre à Pâques.

Leave a Comment