>

Le laboratoire nîmois Phytocontrol acquiert All Phyto

Publié le 6 avr. 2022 à 9:22Mis à jour le 6 avr. 2022 à 9:23

Le 5 avril, Phytocontrol, groupe nîmois de laboratoires spécialistes de la sécurité sanitaire des aliments et de l’environnement créé en 2006, a annoncé l’acquisition de la société All Phyto, spécialisée dans le contrôle qualité des plantes aromatiques et médicinales, épices, arômes et ingrédients d’origine naturelle.

L’acquisition d’All Phyto (anciennement Laboratoire Provençal de Plantes Aromatiques et Médicinales), fondée en 1998 à Buis-les-Baronnies, dans la Drôme, permet à Phytocontrol de renforcer son pôle « Biopharma ». Actuellement au service de l’industrie phytosanitaire, cosmétique et chimique, Phytocontrol ouvre avec cette croissance externe un quatrième marché axé sur le contrôle qualité des plantes utilisées dans la fabrication des produits agroalimentaires, cosmétiques, nutraceutiques et phytothérapiques. « L’utilisation des plantes est en plein essor. Nous pourrions répondre aux attentes des consommateurs qui sont de plus en plus à l’écoute de leur santé et en quête de produits naturels dont ils veulent connaître la provenance et la composition », relate Mikaël Bresson, président et fondateur de Phytocontrol.

Garantir l’authenticité

Du fait de la hausse de la demande en termes de produits naturels, l’usage des plantes entraîne des dérives pouvant entraîner la disparition de certaines espèces. Tout Phyto développe des méthodes d’analyses physicochimiques visant à étudier l’identité, la pureté, la composition, l’authenticité et la provenance des produits à base de plantes. Plus de 500 méthodes ont été proposées par All Phyto. De plus, le laboratoire possède l’agrément d’établissement pharmaceutique « bonne pratique de fabrication » délivré par l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) et est accrédité par la section Laboratoires du Cofrac (Comité français d’accréditation). Edmond Bourny, président d’All Phyto, interviendra lors de la 2e édition du colloque international Food Risk, qui trouve un écho particulier de cette année avec les récents scandales alimentaires, que Phytocontrol organise les 8 et 9 juin.

Par ailleurs, suite à l’acquisition de Zest HACCP (solution digitale de traçabilité et de sécurité alimentaire) en novembre 2020, Phytocontrol a ouvert sa boutique en ligne, en juillet 2021, permettant aux particuliers ou loueurs de commander des analyses d’eau . Créé en 2006 à Nîmes, Phytocontrol emploie désormais près de 400 salariés dans 6 pays européens et au Maroc. La PME réalise un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros et affiche une croissance annuelle de plus de 20 %.

Leave a Comment