>

Vaccins anti Covid : acouphènes, perte d’audition soudaine… L’Organisation mondiale de la santé confirme le lien et lance un “signal” aux laboratoires

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) examine désormais de plus près de rares cas de personnes souffrant d’acouphènes et de perte auditive après avoir reçu une vaccination contre le Covid-19, selon un bulletin d’information publié par l’agence .

Il ne s’agit pas d’un bulletin d’alerte mais un “signal” lancé par l’organisation mondiale de la santé (OMS), dans son dernier bulletin d’information sur les produits pharmaceutiques. Un “signal” est défini par l’OMS comme une information rapportée sur une relation causale possible entre un événement indésirable et un médicament, la connexion étant inconnue ou précédemment mal documentée.

Ainsi, dans le dernier numéro, l’OMS révèle que les cas de troubles auditifs détectés survenus chez des patients après une injection contre le Covid-19 sont désormais placés sous surveillance. Non pas en raison du nombre de cas qui restent limités, mais en raison des symptômes répétés repérés et qui serviront de base de réflexion aux laboratoires pharmaceutiques.

perte auditive par Journal L’Indépendant sur Scribd

Les patients, pour la plupart des jeunes et en bonne santé, ont déclaré avoir prouvé des problèmes auditifs quelques minutes à plusieurs heures après avoir reçu leur vaccin, selon le rapport de l’OMS. D’autres effets secondaires ont cependant été confirmés comme une paralysie faciale ou des sensations d’engourdissement au visage, ce qui suggère que d’autres nerfs crâniens pourraient être impliqués dans le problème.

Il faut rappeler avant tout que près de 11,3 milliards de doses d’un vaccin contre le Covid-19 ont été administrées dans le monde, ce qui rend ces cas signalés très rares. Mais l’observation à la hausse des pathologies suffira à émettre un signal.

Parmi les 37.529 cas identifiés, 31.644 concernaient des acouphènes, tandis que 1.290 impliquaient une perte auditive soudaine.

La connaissance de ce lien possible peut aider les professionnels de la santé et les personnes vaccinées à surveiller les symptômes et à se faire soigner, le cas échéant. Comme il n’y a encore que des données limitées dans la recherche fournissant des preuves de ce lien, une surveillance supplémentaire est nécessaire“, indique ainsi l’OMS.

Il est important de souligner que le rapport diffusé par l’OMS indique que les troubles auditifs ne se limitaient pas à un vaccin Covid-19 particulier, avec des cas comportant la plupart des vaccins, selon le rapport.

Leave a Comment