>

quel effet du jeûne sur la peau ?

Durant toute l’année on accumule des toxines dues à une alimentation déséquilibrée, stress, pollution, cigarette… Le jeûne a pour rôle d’aider le corps à se débarrasser de ces radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire en fabriquant les corps cétoniques (de puissants antioxydants). Le mois sacré du ramadan est aussi un moment bénéfique pour purifier sa peau. Parce que la peau est le reflet de l’état de santé des organes, celle-ci s’avère, de fait, particulièrement réceptive aux vertus du jeûne. Pores assainis, teint plus éclatant, cernes moins visibles…

En pratiquant cette pause alimentaire, la flore intestinale est mise au repos. Elle n’est donc plus au contact de la nourriture et peut se concentrer à retrouver son propre équilibre. Résultat : la production de sébum se rééquilibre, les actifs des soins pénètrent mieux et les cellules peuvent s’atteler au processus de renouvellement sans être entravées.

Théoriquement, la peau passe par un cycle de régénération tous les 27 jours, ce qui provoque une accumulation de cellules mortes qui doivent être nettoyées régulièrement. Si elles ne sont pas nettoyées, les cellules mortes de la peau sont mélangées à la sueur, à la poussière, à la pollution, au soleil et à la résiduelle… ce qui se traduit sur la peau par l’apparition de boutons, de cernes, un teint terne, un surplus de sébum.

« Le jeûne permet de rétablir la flore intestinale qui ne sera plus en contact avec la nourriture toxique, et pourra se rééquilibrer. La production de sébum est donc réduite, les impuretés disparaissent, la peau se régénère et devient plus lisse », explique le Dr Fatiha Salhi, dermatologue.

Une belle peau grâce à la détox

Il faut savoir maîtriser la reprise alimentaire au moment de la rupture du jeûne qui doit être progressive et fractionnée. « Éviter les aliments à indice glycémique élevé, responsables de la poussée d’acné », indique la dermatologue. « Bien évidemment, il faut un apport hydrique suffisant en buvant dans la soirée, au minimum 1,5 litre d’eau, et il faut bien sûr privilégier le thé, les tisanes et les jus de fruits (à consommer à distance des repas) », ajoute-t-elle.

Pour le spécialiste, il faut également maintenir une activité sportive durant tout le mois du ramadan : marche rapide, vélo, gym… car le fait de bouger permet une meilleure circulation sanguine dans les différents canapés de la peau. Ainsi, on améliore l’apport d’éléments nutritifs des cellules épidermiques : teint lumineux garanti.

« Les femmes doivent aussi profiter de cette période du ‘No Make-up’. Un mois sans maquillage permet à la peau de respirer en évitant l’obstruction des pores par des cosmétiques assez comédogènes », précise Dr Salhi. Le mois de ramadan permet aussi d’arrêter la cigarette, responsable du teint terne, d’excès de sébum, et d’acné microkystique. « Le jeûne a un effet positif sur la peau à condition qu’il soit bien conduit. En gros, durant le ramadan, on va se faire une nouvelle peau », souligne la dermatologue.

Le rituel beauté conseillé

Au moment du jeûne la peau peut se déshydrater, cela est dû à une altération du film hydrolipidique qui est le ciment de la peau responsable de teint terne, tiraillement et sensation d’inconfort mais aussi d’apparition de fines ridules. Le Dr Salhi conseille de ne pas barrière cutanée en préservant une routine de soin :Nettoyer le visage : éviter le lavage avec du savon riche en tensioactifs déséchants.

Privilégiez une lotion micellaire qui enlève les impuretés et assainit les pores.
Tonifier la peau : en pulvérisant l’eau thermale qui a d’autres vertus hydratantes et apaisantes.
Booster l’hydratation : par application d’une crème hydratante adaptée à votre peau en privilégiant les textures riches pour les peaux sèches.
Favoriser le renouvellement cellulaire par des gommages doux deux fois par semaine.

« Pour les peaux grasses et épaisses, on peut utiliser des crèmes peeling de nuit qui vont exfolier la peau en douceur, réguler l’excès de sébum et resserrer les pores », recommande la dermatologue.

.

Leave a Comment