>

Régime pescétarien : bienfaits, contre-indications, pour maigrir ?

Le régime pescétarien fait la part belle aux produits de la mer en privilégiant les poissons, crustacés et mollusques lors des repas. Quoi d’autres ? Quels bienfaits pour la santé ? Contre-indications ? Fait-il maigrir ? Réponses avec le Dr Alexandra Dalu.

C’est quoi le régime pescétarien ?

Le régime pescétarien ous pesco-végétarien ou encore pesco-végétarisme est un régime alimentaire végétarien (sans viande mais avec des oeufs et des produits laitiers en plus des végétaux) auquel on ajoute des produits de la mer comme les poissons, les crustacés et les mollusques. C’est un type de régime alimentaire.

Quels sont les bienfaits du régime pescétarien ?

Consommer des produits de la pêche, des œufs et des produits laitiers rend ce régime varié et facile à adopter pour toute la famille. Le poisson apporte tout ce dont l’organisme a besoin, en complément, bien sûr, des fruits et des légumes. “Je conseille de varier les types de poisson dans la semaine : petits et gros, bio et d’élevage, d’eau douce et de la mer, frais et en conserve, pour équilibrer ses repas et ne pas consommer les mêmes tous les jours. Tout en restant cohérent avec ses goûts. Si un patient n’aime qu’une variété de poisson, il consommera uniquement ce poisson, on ne se force pas et si on n’aime pas cuisiner et/ou trop pressé, une conserve de poisson fera très bien l’affaire !” défend le Dr Alexandra Dalu, médecin nutritionniste. Les produits de la mer comme les poissons gras (saumon, maquereau, hareng et thon frais) sont richesses en acides gras oméga-3 ce qui réduit l’inflammation. “Le poisson est également source de protéines, de minéraux comme le phosphore, et d’oligoéléments, comme l’iode, le zinc, le cuivre, le sélénium et le fluor, mais aussi des vitamines A, D, E indispensables à la santé” rappelle l’Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (Anses).

Est-ce que le régime pescétarien fait maigrir ?

“Non le régime pescétarien ne fait pas plus maigrir qu’un autre régime et les gens qui décident de choisir ce type de régime alimentaire n’ont pas pour objectif de perdre du poids. C’est davantage une question de goûts ou pour cesser de manger de la viande” précise notre experte. Cependant, on peut faire le choix de passer au régime pescétarien pour rééquilibrer une alimentation qui était trop riche en sucre ou pas assez riche en protéines.

Quels sont les inconvénients du régime pescétarien ?

“Attention, si vous consommez seulement du poisson et des crustacés et en grandes quantités, l’apport en métaux lourds, tels que le mercure, peut s’accumuler à une dose élevée dans l’organisme” précise le Dr Dalu. “Les les poissons peuvent être contaminés par des polluants présents dans l’environnement dont les dioxines, les PCB ou le méthyl-mercure, qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé en cas de surexposition. Les PCB et les dioxines se présentent préférentiellement dans les poissons les plus gras (anguilles) ainsi que dans certains poissons bio-accumulateurs (barbeau, brème, carpe, silure), et le méthyl-mercure dans les poissons prédateurs sauvages” rencontré en garde l’Anses.

Ne consommez l’anguille qu’à titre exceptionnel.

L’agence recommande de :

► Consommateur du poisson deux fois par semaine en associant un poisson gras à forte teneur en oméga-3 (saumon, sardine, maquereau, hareng, truite fumée) et un poisson maigre.
Varier les espèces et les lieux d’approvisionnement.
► Ne pas consommer l’anguille qu’à titre exceptionnel.

Quelles sont les contre-indications au régime pescétarien ?

Ce régime est à éviter chez la femme enceinte ou allaitantequi risque un surdosage de métaux lourds et qui ne doit pas consommé de poissons crus au risque de gastroentérite. “Par ailleurs, les femmes enceintes qui se privent d’aliments peuvent ressentir de la frustration et de la fatigue, ce qui n’est pas recommandé non plus” ajoute le Dr Alexandra Dalu. “Les enfants, en pleine croissance, ont des besoins différents que ceux des adultes. Il n’est donc pas pas sain de leur retirer des aliments. Par respect pour l’enfant mineur, je recommande une alimentation diverse et variée”. Donc pas de régime focalisé sur le poisson sauf s’il n’aime que ça et alors attention aux arêtes !

Quel plat par exemple peut-on manger dans le régime pescétarien ?

Une entrée de salade avec des crustacées, un pavé de saumon avec du riz et des haricots verts et un fruit en dessert. Des recettes sont disponibles dans le livre d’Alexandra Dalu et du chef Thierry Max sur le rééquilibrage alimentaire “L’assiette santé ” -Sport, alimentation bien-être” qui sortira le 5 mai.

Leave a Comment