>

Comment optimiser ses cours pour réduire sa facture ?

Les conséquences de l’inflation se ressentent chaque jour un peu plus au passage en caisse. Alors que la flambée des prix n’est pas près de s’atténuer, l’heure n’est plus aux courses réalisées au gré des envies et petits plaisirs. Au-delà du comparatif tarifaire évident entre les marques des produits alimentaires et du quotidien, avoir de l’ordre et de la méthode vous permettra de garder le contrôle sur votre budget.

Être dans de bonnes dispositions

Première règle d’or : il ne faut jamais se rendre dans un magasin alimentaire en ayant le ventre vide. C’est en effet le meilleur moyen d’acheter tout et n’importe quoi pour combler son estomac, surtout si l’on a tendance à zieuter les produits « plaisir » placés en tête de gondole des grandes surfaces. De même, faire les courses en famille n’est pas forcément une bonne idée, puisqu’entre l’enthousiasme des uns et les caprices des autres, il peut être encore plus difficile de garder le cap.

Suivre sa liste

Très logiquement, la base d’une bonne budgétisation est d’en passer par une liste de courses, après un inventaire des placards et du réfrigérateur ou en notant au fil des jours les aliments venant à manquer. Et une fois le listing établi, pas question de s’en écarter. Se laisser distraire par des offres et emballages attrayants, alors qu’ils ne sont pas prévus, augmentera pour autant le coût de vos cours et vous fera peut-être même perdre de l’argent si vous vous retrouvez finalement avec des quantités que votre foyer sera incapable de consommer avant d’atteindre la date de péremption.

Afin d’éviter cet écueil, il est d’ailleurs judicieux de consigner quelques idées de menus pour la semaine, afin de dimensionner au mieux vos achats de produits frais.

Anticiper les bons plans

Pour profiter des promotions sans qu’elles ne vous détournent de votre liste de cours, le mieux est de faire votre choix en amont. Libre à vous, par exemple, de scruter les catalogues des magasins pour noter les bonnes affaires qui peuvent correspondre à vos besoins. Bon nombre d’applications mobiles de grandes enseignes permettent aussi de repérer les ristournes et de profiter des offres des programmes fidélité. Attention toutefois à ne pas vous laisser abuser par de belles affiches et à bien surveiller le prix au kilo ou au litre, qui doit être votre référence.

Ne vous arrêtez pas au look

Il existe d’innombrables points de vente variés qui permettent de faire ses courses aux meilleurs prix. Outre la concurrence tarifaire régnant entre les grandes surfaces, pensez aussi aux magasins de proximité et producteurs locaux, dont les articles peuvent être moins chers et de meilleure qualité. Dans tous les cas, n’hésitez pas à jeter un œil aux produits anti-gaspillage, de plus en plus connus, qui sont proposés à moindre coût, comme les aliments proches de la date de péremption, les légumes et fruits dits « moches » mais tout à fait comestibles ou encore les produits non adaptés en raison de leur aspect imparfait, sans que cela n’affecte leur goût.

Leave a Comment