>

« Mieux manger au ciné » : l’excellente initiative qui va changer notre façon de manger au cinéma en proposant enfin des aliments sains et écologiques

“Mieux manger au ciné” est une association qui se bat pour une meilleure alimentation dans la vie de tous les jours. Des cantines scolaires à la grande distribution, en passant par les restaurants d’entreprise, la question de l’alimentation est particulièrement importante. Pourtant, la question du cinéma n’est pas souvent soulevée. L’association “Mieux manger au ciné” veut changer la donne en attendant un concours pour s’attaquer à la malbouffe.

Les cinémas fournis essentiellement des produits au Nutri-Score très bas, mais cette nourriture est aussi soucieuse de l’environnement. L’association “Mieux manger au ciné” s’attaque alors à cette industrie pour la faire évaluer. Celle-ci est essentiellement composée d’acteurs issus du monde culinaire, du développement durable, mais aussi du cinéma. L’industrie agroalimentaire est pointée du doigt : “L’offre de confiserie ne présente quasi exclusivement que des produits souvent trop gras ou trop sucrés dont on sait désormais qu’ils nuisent à notre santé tout en faisant peu de cas de la transition écologique en bien sûr.

« Mieux manger au ciné » veut mettre en avant une meilleure alimentation au sein des cinémas, mais aussi des lieux culturels, et offrir aux personnalités du monde cinématographique, artistique et culinaire une chance de repenser la nutrition. L’objectif est de créer un lien entre culture et alimentation, mais aussi un espace d’échange et d’actions. Lors de la pandémie, l’association réfléchit aux moyens d’action, et l’idée d’un concours “Mieux manger au ciné” est la première.

Les objectifs de l’association sont multiples :

  • Constituer un lieu d’échanges et de discussions entre personnalités du monde culturel et artistique, de l’écologie, et du développement durable, ainsi que de la restauration pour offrir une alimentation de qualité dans les cinémas et les autres lieux culturels ou festivaliers liés aux images fixes et animées ;
  • Permettre le développement d’offres culinaires spécifiques et nouvelles via le développement du concours « Mieux manger au cinéma » avec un sourcing de produits intelligents et adaptés, mais aussi le développement d’une plateforme collaborative et partagée ;
  • Soutenir la création de produits alimentaires et de projets cinématographiques à travers un fonds dédié et rechercher des partenariats ;
  • Communiquer et sensibiliser les professionnels et les publics sur les enjeux de la nourriture et du développement durable, mais aussi sur la manière dont le cinéma peut s’emparer de ces sujets.

Le concours est destiné à changer l’offre alimentaire des cinémas, mais aussi à stimuler la créativité pour proposer des produits originaux pour encourager les entreprises à fournir une alimentation saine, et sensible aux problématiques de la transition écologique. Le concours est ouvert à toutes les entreprises commerciales, de l’économie sociale et solidaire comme les sociétés agricoles, artisanales, agroalimentaires. Les jeunes professionnels peuvent aussi concourir et présenter un concept en cours de développement. Il existe trois catégories : adaptation de produits existants, création, jeune pousse. Toutes les propositions sont bonnes à prendre, à condition qu’elles respectent les critères suivants : les produits ne doivent pas comporter d’ingrédients controversés, ils doivent être adaptés à la consommation au cinéma, ils doivent être bons pour la planète, être créatifs et antigaspi. Les produits seront soumis à l’avis d’un jury déjà sélectionné, et interprétés par l’actrice Laure Calamy et la cheffe Chloé Charles.

.

Leave a Comment