>

3 recettes de pâtisseries pour l’Aïd-el-Fitr

Le Ramadan touche à sa fin. C’est ce lundi 2 mai qu’aura lieu la fête de l’Aïd-el-Fitr après ce mois saint de la religion musulmane, où les pratiquants jeûnent de l’aube au crépuscule. Cette date de fin sera cependant officialisée lors de la Nuit du Douteprévu ce samedi 30 avril.

À ne pas confondre avec l’Aïd el-Kebir, connue comme la “fête du sacrifice”, l’Aïd-el-Fitr consiste en une rupture du jeûne, il est interdit de jeûner ce jour là. Cette fête est appelée “petite fête” et c’est donc à cette occasion que les musulmans se retrouvent en famille ou entre amis pour partager de grands repas avec certaines spécialités.

On retrouve notamment des pâtisseries traditionnelles de la culture orientale, comme les cornes de gazelle à l’amende, le griwech, frit et enrobé de miel ou encore le baghrir, une crêpe à la semoule.

1. La corne de gazelle

La corne de gazelle est un gâteau en forme de lune, renfermant une farce aux amandes. Pour en confiser, il faut tout de même une heure de préparation selon le site cuisineaz. Il faut d’abord commencer par la pâte brisée avec du beurre, de la farine, de l’eau, de la fleur d’oranger et du sel. Vous devez également préparer un sirop en mélangeant de l’eau et du sucre glace.

Pour la farce, le sucre glacé doit être mélangé à la poudre d’amandes, de la fleur d’oranger et du zeste de citron, précise le site. Il ne vous reste plus qu’à confiser vos petits croissants de lune en repliant la pâte sur votre farce. Après 15 à 20 minutes au four à 180 degrés, roulez vos cornes de gazelle dans le sirop et le tour est joué.

Retrouvez toutes les quantités et les détails de la préparation ici.

2. Le griwech

Le griwech est un autre classique de la pâtisserie orientale. Cuisineaz conseille de mélanger “la farine, le sucre, le sel et la levure en prenant soin de ne pas la mettre en contact direct avec le sel”. Rajoutez à votre préparation du beurre fondu, du vinaigre, de l’eau de fleur d’oranger et un œuf battu. Ajoutez du safran, pétrissez bien la pâte et confectionnez plusieurs boules que vous allez recouvrir de film alimentaire et laisser reposer 2 heures.

Étalez enfin votre pâte et découpez des petits rectangles avec à l’intérieur, des lanières entrecroisées de sorte à créer à la forme de fleur du griwech. Faites frire vos gâteaux dans l’huile bouillante, égouttez et plongez-les ensuite dans du miel tiède. Il ne vous reste plus qu’à saupoudrez de sésame et servir.

Retrouvez toutes les quantités et les détails de la préparation ici.

3. Le baghrir

Le baghrir est nettement plus simple à préparer. Il s’agit d’une sorte de crêpe, également connu sous le nom de ghrayef. Vous aurez besoin de semoule extra fine, de farine, de levure chimique, de l’eau tiède, du sel et de la levure de boulanger. Mixez tous les ingrédients hormis la levure chimique pour avoir une pâte bien homogène et ce jusqu’à ce que des bulles apparaissent.

Cuisineaz vous conseille ensuite d’ajouter la levure chimique et de mixer à nouveau quelques minutes, pour avoir une pâte parfaitement lisse. Après au moins 20 minutes de repos, vous pouvez faire cuire vos baghrirs dans une poêle. La spécificité très importante de cette crêpe est qu’elle se cuit sur une seule face. Couvrez votre poêle et sortez votre baghrir du feu une fois bien doré sur le dessous.

Retrouvez toutes les quantités et les détails de la préparation ici.

La rédaction vous recommande

.

Leave a Comment