>

ces 6 aliments riches en antioxydants indiqués vos risques

La démence est un syndrome dans lequel on observe une dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l’aptitude à réaliser les activités quotidiennes.” explique l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur son site internet. Si cette pathologie se développe avec l’âgeelle peut être interrompue par nos comportements. C’est ce que prouve cette étude américaine récente publiée ce mercredi dans la revue médicale American Academy of Neurology. Dedans, les chercheurs expliquent que les personnes ayant un taux élevé d’antioxydants dans le sang serait moins à risque de développer une démence.

Antioxydants : des risques de démence réduits jusqu’à 14%

L’étude a été réalisée sur un panel de 7 283 personnes âgées d’au moins 45 ans. Les participants ont été soumis à un examen physique, un entretien et des tests sanguins afin de connaître leur taux d’antioxydants. Ils ont été divisées en trois groupes en fonction de leur niveau d’antioxydants au début de l’étude. Ils ont été suivis pendant une moyenne de 16 ans. Au cours de cette période les chercheurs ont observé les développements possibles de la démence.

La recherche a révélé que les niveaux élevés d’ ‘antioxydants lutéine, zéaxanthine et bêta-cryptoxanthine sont associés à un moins grand risque de la maladie des décennies plus tard.

Pour en arriver à ces résultats, les chercheurs ont calculé l’écart type (outil qui mesure la dispersion d’un ensemble de valeurs autour de leur moyenne) entre le taux des antioxydants et le risque de démence. Ils ont découvert que chaque augmentation de l’écart type des taux de lutéine et de zéaxanthine (environ 15,4 micromoles/litre) était associée à une diminution de 7 % du risque de démence. Pour la bêta-cryptoxanthine, chaque augmentation des niveaux (environ 8,6 micromoles/litre) était associée à une réduction de 14 % du risque de démence.

“Il est important de noter que l’effet de ces antioxydants sur le risque de démence a été quelque peu réduit lorsque nous avons pris en compte d’autres facteurs tels que l’éducation, le revenu et l’activité physiqueil est donc possible que ces facteurs puissent aider à expliquer la relation entre les niveaux d’antioxydants et la démence”a précisé May A.Beydoun, professeur à l’Institut national sur le vieillissement des National Institutes of Health à Baltimore (Maryland) et un des auteurs de l’étude.

Cerveau : privilégier des aliments riches en antioxydants

“L’extension du fonctionnement cognitif des personnes est un défi de santé publique important», a déclaré le professeur Beydoun. Il ajoute : « Les antioxydants peuvent aider à protéger le cerveau du stress oxydatifqui peut endommage les cellules. D’autres études sont nécessaires pour tester si l’ajout de ces antioxydants peut aider à protéger le cerveau de la démence.”

Si d’autres recherches sont indispensables, ces premiers résultats mettre en avant l’utilité des antioxydants pour réduire les risques de démence. Pour en faire le plein, certains aliments sont à privilégier. Voici 6 aliments riches en antioxydants afin de protéger votre cerveau.

Leave a Comment