>

pour vivre plus longtemps, jeûnez et limitez les glucides

Si vous voulez vivre en bonne santé le plus longtemps possible, cette nouvelle étude est faite pour vous. Publiée dans la revue scientifique Cellule le 28 avril 2022, une nouvelle recherche menée par le professeur Valter Longo de l’USC Leonard Davis School of Gerontology (USA) semble avoir identifié le régime alimentaire propice à la longévité.

Ce n’est pas la première fois qu’une étude prouve le rôle essentiel de l’alimentation dans l’espérance de vie. Les bonnes habitudes alimentaires contribuent en effet à prévenir le risque de maladies chroniques telles que le cancer ou les maladies cardiovasculaires. Nous savons déjà qu’une alimentation moins riche en sucres, graisses saturées, sel et calories et plus riche en fibres et fruits et légumes permet de rester en bonne santé le plus longtemps possible.

L’étude du Pr Longo apporte de nouvelles pistes. Après avoir passé en revue des centaines d’études sur la nutrition, les maladies et la longévité chez les animaux de laboratoire et les humains, le professeur a prouvé l’intérêt de limiter les glucides raffinésde miser sur des protéines et sur des graisses végétales. Le tout combiné avec jeûne intermittent régulier.

Jeûne intermittent, glucides non raffinés, protéines végétales… À quoi ressemble le régime de longévité du Pr Longo ?

“Nous avons exploré le lien entre les nutriments, le jeûne, les gènes et la longévité chez les espèces à courte durée de vie, et avons relié ces liens à des études cliniques et épidémiologiques chez les primates et les humains, y compris les centenaires, a déclaré le Pr Longo. En adoptant une approche multi-systèmes et multi-piliers basée sur plus d’un siècle de recherche, nous pouvons commencer à définir un régime de longévité qui représente une base solide pour les recommandations nutritionnelles et pour les recherches futures ».

Le Pr Longo a analysé les effets de la restriction des calories, du régime cétogène, des régimes végétariens et végétaliens ainsi que du régime méditerranéen. Le scientifique a également évalué l’impact des différentes formes de jeûne : le jeûne intermittent et le jeûne périodique (deux jours ou plus de jeûne. À titre de précision, le jeûne intermittent implique de cesser de s’alimenter plusieurs heures chaque jour avant de Le plus connu est le 16-8 : 8 heures pour s’alimenter et 16 heures pour jeûner.

Pour vivre longtemps, le régime alimentaire optimal implique un apport intéressant en glucides provenant de sources non raffinées, des protéines végétales et suffisamment de graisses végétales pour fournir environ 30 % des besoins énergétiques.

Espérance de vie : incluez une période de jeûne quotidien

Idéalement, les repas de la journée devaient avoir lieu dans une fenêtre de 11 à 12 heures, permettant une période de jeûne quotidien, ainsi qu’un cycle de 5 jours d’un régime à jeune ou imitant le jeûne tous les 3 à 4 mois. À termes, vous pourriez permettre de réduire la résistance à l’insuline, la pression artérielle et d’autres facteurs de risque de maladie.

La rédaction Medisite vous partage en images à quoi doit servir le contenu de vos assiettes si vous voulez adopter le régime proposé par le Pr Longo.

Leave a Comment