Top 12 des preuves que les petits pois sont le pire aliment de la création

Avec cinq fruits et légumes par jour, il faut bien trouver un moyen de varier un peu les aliments sinon on finit toujours par manger les mêmes repas. Mais il y a certains aliments qui puent un peu plus de la gueule que les autres et aujourd’hui on va s’attarder sur ces superficiels de petits pois, parce que c’est clairement les pires de tous, et j’ai des arguments à l’appui.

1. Ils font péter

Déjà on va commencer par le truc le plus évident de tous : les petits pois font péter et pas qu’un peu. Du coup doit toujours prévoir quand on va pouvoir en manger sans risquer de ruiner une date, un anniversaire ou un enterrement. Je parle avec expérience.

2. La petite peau autour est un peu dégueu

Quand ils sont pas assez cuits elle est trop dure, quand ils sont trop cuits elle s’enlève toute seule, quand on les mange le lendemain elle est toute sèche… Concrètement il n’y a aucun moment où on peut manger cette partie du petit pois en éprouvant une forme de plaisir, une raison que je juge suffisante pour arrêter d’en manger.

3. On peut s’étouffer avec parce que c’est trop petit

Vous savez le nombre de personnes qui s’étouffent chaque année avec un petit pois ? Moi non plus mais je suis persuadé que c’est énorme, genre 10 personnes, rien que dans le Vaucluse. C’est trop petit pour être mâché, trop gros pour être avalé tout rond, bref c’est à l’alimentation ce que l’équitation est au sport : inutile.

4. Esthétiquement c’est pas incroyable

Désolé mais une petite boule verte comme ça on dirait une grosse crotte de nez ça donne pas du tout envie d’être mangé. Si vous trouvez ça appétissant, vous êtes probablement fans du groupe Kyo, je presses même que vous en êtes le batteur.

5. C’est trop galère à manger

On sait pas s’il faut sortir une cuiller ou une fourchette pour manger cette saloperie, on a même vu des gens essayer de les boire à la paille tellement ils sont perdus face à cet aliment énigmatique qui défie les lois des arts culinaires et de la thermodynamique.

6. Ils ont tous le même goût, c’est ennuyeux

Depuis l’arrivée des Dragibus sur le marché on ne peut plus trop se permettre de faire des petites boules de la même couleur avec le même goût, c’est un cruel manque d’originalité et il faut apprendre à innover à un moment donné.

7. Les magasins les vendent en boite avec des carottes tellement c’est pourri à manger tout seul

Si pour vendre un aliment il faut le mélanger à autre chose c’est plutôt mal barré et le petit pois se trouve dans cette liste des trucs foireux qu’on ne peut pas manger tout seul. Je le dis et le signe, manger des petits pois est clairement une passion de gens qui sont des tueurs en série.

8. C’est super chiant à enlever de la tige quand on les écosse

Pour ceux qui vont encore plus loin et qui décident de les acheter frais et de les écosser eux-mêmes il y a en plus un aspect peu pratique à la préparation de l’aliment. Des dizaines de blessés chaque année, beaucoup plus qu’en ouvrant des huîtres ou en faisant du base-jump, sans compter que ça prend des plombs à ouvrir pour obtenir en assez pour remplir une assiette.

9. Le seul moment où c’est utile c’est quand on a une entorse

Concrètement le seul vrai moment de votre vie où vous pouvez vous réjouir d’avoir des petits pois à la maison c’est quand vous devez mettre du froid sur une entorse. Et encore il faut que ce soit un sachet congelé, ça ne marche pas du tout avec des petits pois frais et encore moins avec une conserve. Une fois de plus je parle d’expérience.

10. C’est super relou quand ça tombe de l’assiette

Un incident qui arrive statistiquement une fois sur deux cuillerées, il roule à l’autre bout de la pièce et on ne le retrouve pas avant trois mois. Et quand c’est le cas, il est devenu tout momifié et tellement dégueu qu’on ose même pas le regarder dans les yeux.

11. Ça fait grossir

Ah vous ne l’aviez pas vu venir celui-là bande de malhonnêtes, le petit pois est comme le maïs et comporte beaucoup de calories (80 calories pour 100 grammes quand même). Donc à ce compte là autant manger du fromage, parce que ça ne sert même pas à se donner bonne conscience.

12. Ça ressort pareil quand on les vomi

Et si ça c’est pas une preuve que c’est un truc du démon je ne sais pas ce qu’il vous faut : aucun aliment normalement constitué n’est pas digéré par le corps humain. À part la fondue, qui reste, je pense, le pire aliment que l’on ne peut jamais avoir à vomir. Oui, je parle d’expérience.

.

Leave a Comment