>

Voici l’ordre dans lequel il faut manger les aliments pour être en bonne santé

Il existe pleins d’astuces pour manger mieux, et consommer de manière plus saine. Pas obligatoirement dans le but de perdre du poids, certains.es d’entre vous souhaitent peut-être réguler le taux de sucre dans leur sang pour booster leur santé. Selon une étude, manger les aliments dans un certain ordre pourrait faire baisser le taux d’insuline, et donc, de stabiliser le niveau de glucose dans le sang.

L’ordre idéal de consommation des aliments

C’est sur Instagram que la nutritionniste Pooja Mukhija a relevé, en 2015, une étude menée par le Weill Cornell Medical College de New York. Ils ont réussi à établir l’ordre idéal de consommation des aliments lors d’un repas, pour réguler le taux de glucose dans le sang.

Tout d’abord, les légumes. En plus d’être très peu caloriques, ils sont pauvres en glucose. Si on commence un repas avec des légumes, ils vont ralentir l’absorption du glucose par l’intestin et donc freiner son passage dans le sang, grâce à leur richesse en fibres. Ces dernières méritent également la satiété.

  • 2 : les protéines et les lipides

On continue son repas avec les aliments riches en protéines, comme la viande, les œufs ou encore le tofu. S’en suit les lipides comme l’avocat, les olives, le fromage ou encore les fruits secs.

On finit donc le repas par les glucides, comme les pâtes, le riz, les lentilles ou encore les fruits. S’il est conseillé de manger les glucides à la fin du repas, c’est pour la simple et bonne raison que les sucres passeront moins vite dans le sang, grâce à la sorte de “barrière” créée par les légumes.

Pourquoi faut-il réguler son taux de sucre dans le sang ?

Cet ordre de consommation n’est évidemment pas une obligation, chacun.e est libre de manger comme il l’entend. Simplement, le taux de sucre dans le sang est directement lié à l’insuline. C’est cette dernière qui permet de stabiliser la glycémie, pour qu’il n’y ait pas trop de sucre, et ce peu importe la nature du sucre, dans le sang. Sauf que pour mener sa mission à bien, le pancréas – l’organe qui produit l’insuline – va stocker l’excès de sucre sous forme de graisse.

De plus, lorsque le taux de glucose est trop élevé, un phénomène qu’on appelle le “pic d’insuline” se produit. Le problème de ce pic d’insuline, c’est qu’il est souvent suivi d’une chute assez brutale de la glycémie, ce qui peut provoquer des malaises et des étourdissements. Survient alors une sensation de faim, puisque C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on dit souvent que le sucre ouvre l’appétit.

Leave a Comment