>

Le Journal Saint François | Les frigos solidaires à nouveaux prêts à nourrir


Le PRAQ a remis en opération son initiative alimentaire libre-service Vot’frigo solidaire. (Photo – Archives)


Cinq mois après sa fermeture, le projet Vot’frigo solidaire a garni les tablettes de ses réfrigérateurs.

Ces frigos libre-service nourrissaient plus de 100 familles différentes l’été dernier. Trente-et-une tonnes de nourriture fraîche ont été distribuées en 18 mois dans la communauté avant que la pandémie ne stoppe l’initiative en janvier dernier.

Les aliments seront gardés au frais dans les appareils ménagers installés au Terminus d’autobus et au Centre D’main de femmes. Dans ce dernier cas, afin de respecter la mission de l’organisme, uniquement des femmes peuvent piger ou y déposer des aliments (voir les critères plus bas).

Les frigos sont toujours en libre-service alors que les bénévoles de l’organisme Pour un réseau actif dans nos quartiers (PRAQ) seront les remplir du lundi au jeudi entre midi et 13 h. Sur demande aux usagers de prendre uniquement les aliments dont ils ont besoin afin que le partage dans la communauté soit encore plus grand.

Aliments acceptés dans le frigo
-Les fruits et les légumes entiers jugés frais selon leur apparence, comme la couleur, la forme et l’odeur
-Œufs et produits laitiers
-Des aliments secs, jamais ouverts comme les céréales, les biscuits, les pâtes, les craquelins, les noix, les graines, les pains
-Les conserves commerciales
-Les produits qui ont été décongelés doivent être accompagnés d’une étiquette stipulant qu’ils ont déjà été décongelés et ne peuvent donc pas être recongelés.
-Les plats faits maison doivent présenter certains renseignements de base (nom du produit, la date de fabrication, ingrédients) et s’assurer que les contenants utilisés sont propres et conçus pour un usage alimentaire.

Aliments jugés plus à risque et dont il n’est pas recommandé de partager
-Les viandes, les poissons et les fruits de mer crus.
-Des aliments périssables qui sont produits.
-Les restants de table et les restes de buffet exposés aux manipulations du public.
-Les aliments qui sont l’objet d’un rappel.

Aliments à ne pas partager
-Aliments altérés par des contaminants microbiologiques, physiques ou chimiques.
-Aliments provenant de sinistres (inondations, incendies, dommages causés par la fumée, etc.) et susceptibles d’être contaminés.
-Aliments souillés par des organismes nuisibles (rongeurs, insectes, etc.).

Leave a Comment