>

voici la fréquence à laquelle il faut les consommer !

Une bonne tartine au petit dej, des frites au déjeuner et une purée le soir… Et hop, on crie à l’horreur en pensant à la pesée du lundi matin. Pourtant la famille des féculents ne se compose pas seulement de patate, de riz ou de pâtes. Cette catégorie d’aliment compte un grand nombre d’élément et on ne risque pas de tourner en rond. La diététicienne nutritionniste de chez WW, ​​Aurélie Biron-Paumard s’est nommée à Marie Claire : « C’est aussi toutes les céréales comme le blé, le riz, le seigle, l’orge, l’avoine, le millet, le sarrasin, le sorgho… Et donc tout ce qui peut en être issu comme les farines, le pain, la semoule ou encore les pâtes”.

On peut donc crier ” ouf » un quart de seconde mais une autre question vient nous tarauder l’esprit… Combien de fois par jour ou par semaine peut-on les déguster sans risquer de gonfler à vue d’œil ? Outre leur mauvaise réputation lorsqu’il s’agit de garder la ligne, les féculents sont de très bonnes sources d’énergie. Ils permettent d’être en forme et de tenir tout au long de la journée… Il faut donc les intégrer stratégiquement à l’alimentation. On vous dit tout sur la meilleure façon de les intégrer et il va sûrement falloir faire du réajustement !

Féculents : Font-ils réellement grossir ?

La première a choisi de savoir ? Les féculents ne font grossir que si on les associe et choisissent mal ! « Les féculents ne font pas prendre de poids en tant que tél. En revanche, ce qui peut faire grimper l’addition calorique, c’est la façon dont on les consomme« , affirme Aurélie Biron-Paumard. En gros, une assiette de frites accompagnée de poulet frit vous fera prendre du poids si la consommation est fréquente. En revanche, vous pouvez vous faire plaisir occasionnellement avec un plat copieux et calorique mais attention à ne pas abuser. La Nutritionniste Aurélie Biron-Paumard conseille de se faire plaisir mais toujours avec modération… »Tant qu’on ne se resserre pas trois fois, et qu’on les savoure dans le cadre d’un menu sain, les frites ne supposent pas de problème”.

L’astuce pour ne pas trop se limiter dans la consommation des féculents ? Choisir ceux qui ne sont pas trop riches en matière grasse et ceux qui ne sont pas trop caloriques… Il va donc falloir privilégier certaines légumineuses et les aliments à base de céréales complètes pour éviter la cata. Oui, mais ces réajustements permettent-ils de consommer des féculents tous les jours et plusieurs fois dans la journée ? Cette question est logique quand on sait qu’on ne prendra pas automatiquement du poids en mangeant ce type de condiment.

Féculents : qu’apportent-ils à l’organisme et à quelle fréquence faut-il les consommer ?

On le sait, les féculents ont tendance à être rassasiant ! Après une purée de pomme de terre, nous n’avons pas la même sensation qu’après une salade… La grande particularité de ces aliments ? Une grande richesse en complexes de glucides ! Mais vu qu’il y a glucides et glucides, ceux présents dans les féculents ne sont pas les pires, au contraire… »Les glucides complexes sont ce que l’on appelait autrefois les sucres prêtés, par opposition aux glucides simples ou sucres rapides, détaille notre expertise. Il s’agit de grosses molécules longues à digérer. Elles présentent un index glycémique (IG) plutôt bas avec une montée du sucre dans le sang lent et progressif», explique Aurélie Biron-Paumard.

En définitive, ce sont des aliments qui donnent de l’énergie, qui sont très nourrissants mais qui sont très bénéfiques. “Si on choisit des féculents complets, la sensation de satiété est encore plus élevée dû à leur apport supplémentaire en fibres», ajoute le nutritionniste.

Pour toutes ces raisons, Le Programme National Nutrition Santé recommande d’en consommer tous les jours. Cette recommandation se base sur un minimum d’une fois par jour mais pour un bon équilibre il faudrait en consommer à tous les repas. “C’est le minimum. Dans l’idéal, il faudrait en consommer à tous les repas car les féculents permettent de tenir facilement d’un repas à l’autre, sans coup de pompe et sans envie de grignotage», explique la nutritionniste Aurélie Biron-Paumard.

Féculents : comment les consommer ?

Pour les intégrer quotidiennement à l’alimentation, il faut savoir doser et pour ça, il suffit de prendre en considération un certain nombre d’éléments. Il faut donc se baser sur l’âge et le mode de vie… Cependant, la quantité idéale varie entre 120 et 150 grammes par repas… Et c’est aussi valable pour le soir ! Aurélie Biron-Paumard explique : «Il n’y a pas de raison de diminuer les quantités au dîner. Au contraire, il est même plutôt conseillé de consommer des féculents le soir car n’oublions pas que la nuit représente notre plus grande période de jeûne”.

Elle explique aussi que le corps a besoin d’être nourrit convenablement pour que nos organes fonctionnent bien durant cette période inactive. Elle ajoute : “pendant notre sommeil, notre corps reste en activité : nos poumons respiratoires, notre cœur bat, notre cerveau scanne les informations acquises pendant la journée, les reines travaillent, la digestion se poursuit… Notre organisme a donc toujours besoin d’énergie”.

Nous avons tendance à nous réduire à cause des idées reçues… Pourtant en fractionnant bien notre consommation de féculents en ingérant seulement la quantité nécessaire, on rend service à notre organisme. En prime, la richesse des féculents peut servir de substitution à d’autres sources d’énergie comme par exemple les protéines. Ils sont donc plus indispensables à l’alimentation que peuvent l’être d’autres aliments. Ils servent d’ailleurs d’alternative aux végétariens qui compensent les protéines avec des féculents.

Féculents : ces dispositions à ne pas négliger

Si vous suivez ensuite un régime en limitant votre consommation de féculent, nous vous conseillons de demander l’avis d’un professionnel. En attendant, les féculents ne sont pas les ennemis numéro 1 à abattre… Il suffit juste de bien choisir la base céréalière qui va rythmer le petit déjeuner et d’en faire autant à tous les repas.

Alors, vous aussi vous pensiez tout faux ? Il va devoir refaire des stocks d’urgence !

A lire aussi :

Perdre du poids : manger des féculents le soir, bonne ou mauvaise idée ?

Perdre du poids : quels sont les féculents les moins caloriques, à consommer sans modération ?

Leave a Comment