>

une bière par jour fait du bien à l’intestin !

On la consomme sous toutes ses formes, particulièrement durant l’été : la bière peut être blanche, brune, blonde, ambrée, et même sans alcool. Mais une étude publiée dans le Journal de chimie agricole et alimentaire s’est concentrée sur les bières blondes, et a montré que la consommation d’une bière par jour était bénéfique pour la santé ! Plus particulièrement, pour la santé des intestins : la diversité du microbiote intestinal serait amélioré grâce à la bière.

Tout un écosystème dans notre tube digestif

Il abrite des milliers de micro-organismes : dés bactériesdes levuresdes champignonsparfois aussi des virus qui l’infecte. Le microbiote intestinal exerce un rôle essentiel sur la santé, par son influence sur la digestion notamment, mais aussi sur le système immunitaire et neurologique. Plus sa diversité est grande, mieux il se porte : c’est pour cela que le prix d’antibiotiques le détériore, ils tuent une grande partie des bactéries qui peuplent et activent la flore intestinale. L’alimentation joue de manière générale un rôle primordial pour la santé, notamment par ce qu’elle apporte au microbiote qui puise dans les fibres alimentaires.

La bière, quant à elle, est fabriquée à partir de céréales germées et cuites : c’est ce que l’on appelle les malts. Selon la céréale d’origine utilisée et la méthode de cuisson, la bière qui en résultera sera différente. Les bières brunes et ambrées par exemple, testées de céréales torréfiées. Le malt est ensuite mélangé selon divers processus avec des houblons et surtout, de l’eau. L’une des étapes principales de la fabrication est la fermentation : des levures sont ajoutées au mélange malt-houblon-eau, qui vont permettre la transformation des sucres fr gaz et en alcool. En 2019, le chercheur Eric Claassen de l’Université d’Amsterdam a affirmé que certaines bières fortes amélioraient le microbiote intestinal, par les probiotiques qu’elles contiennent, bien que leur impact sur la flore intestinale soit encore évoqué.

Une bière blonde par jour, alcoolisée ou non, diversifie le microbiote intestinal

Cette fois-ci, des chercheurs de l’Université de Lisbonne ont décidé d’investiguer les effets de la bière blonde sur la santé des hommes : pour cela, 22 hommes en bonne santé ont consommé 33 cl de bière blonde soir durant quatre semaines ; pour certains de la bière non alcoolisée, pour d’autres de la bière à environ 5 % d’alcool. Comme l’explique l’étude, « des échantillons de sang et de matières fécales ont été prélevées avant et après la période d’intervention », ce qui a permis aux scientifiques de constater la différence de microbiote entre avant et après les quatre semaines. Ce dernier a aussi été analysé par « séquençage génétique sur de l’ARNr 16S », qui constitue une sorte de carte d’identité des bactéries et permet donc de les différencier.

Les chercheurs ont ainsi mesuré une meilleure diversité du microbiote après quatre semaines, donc un effet potentiel bénéfique sur la santé. Ils ont de plus constaté que la consommation d’une bière par jour, qu’elle soit alcoolisée ou non, n’a aucune augmentation du « poids et corps la masse grasse corporelle, et n’a pas modifié de manière significative les biomarqueurs cardiométaboliques sériques », détaille l’étude.

Elle se révèle sur les effets positifs de la bière sur la santé, qu’elle attribue aux polyphénolsdes nutriments provenant du malt et du houblon et contenant des antioxydants. L’étude n’a été effectuée que sur un petit échantillon d’hommes, ainsi l’équipe prévoit de réaliser une étude similaire sur un plus grand nombre de personnes qui comprendraient aussi des femmes. Attention, l’étude met l’accent sur le fait que l’alcool ne joue pas sur les effets bénéfiques pour la santé : les bières sans alcool sont alors préférables, et les bières avec alcool, à consommer avec modération !

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

.

Leave a Comment