À Saint-Martin-de-Valgalgues, la folie du biscuit d’Elodie et Brice

Installé dans la commune depuis trois ans, le couple vient de lancer sa biscuiterie artisanale. Découverte.

Se lancer à deux dans l’aventure de l’entrepreneuriat ? Comme beaucoup de couples, Elodie et Brice Guilmet y pensaient depuis longtemps. Il a fallu, un jour, ce déclic, au sortir d’une escapade sétoise. “On a goûté un biscuit dans une boutique, on ne l’a vraiment pas trouvé bon !” Une lumière s’est alors allumée dans la tête de ces deux fondues de cuisine. Brice est pâtissier-confiseur de profession, tandis qu’Elodie est tombée dedans quand elle était petite : elle est fille de cuisinier et sœur de chef en Asie… Une vraie famille de cuistots. “Je baigne dans l’univers de la cuisine depuis petite. Le destin a aussi voulu que je rencontre Brice, un pâtissier ! C’est suscité une passion commune. Et lorsque je ne m’occupe pas des enfants, je suis toujours en cuisine !”

Tapenades vertes à l’ail et cookies chocolat blanc et noisettes.
Midi Libre – VICTOR GUILLOTEAU

La grange transformée en laboratoire

Il ya trois ans, à un carrefour de leur vie professionnelle, les deux Azuréens et leurs enfants choisis d’élire domicile dans le Gard, à Saint-Martin-de-Valgalgues. à l’arrière de leur maison, ils ont décidé, l’année dernière, de faire d’une vieille grange un laboratoire à pâtisserie. Le terme n’est pas choisi au hasard, tant Elodie et Brice assimilent leur activité à la chimie. “C’est vrai, on teste, on essaye, on dose les ingrédients…, indique Brice, aussi bricoleur, qui a intégré l’atelier de ses propres mains. C’est un vrai petit laboratoire.”

Crinkles vanille et biscuits à la cannelle.

Crinkles vanille et biscuits à la cannelle.
Midi Libre – VICTOR GUILLOTEAU

Le couple, qui a lancé sa “Brice’cuiterie d’Elodie” à Noël dernier, a investi “toutes ses économies” dans cette affaire, en achetant notamment du matériel de cuisine flambant neuf. Un choix indispensable pour travailler sereinement et donner vie à toutes leurs envies. Car les idées fusent chez Brice et Elodie. La boutique en ligne qu’ils ont produit affiche plusieurs dizaines de produits, sucrés comme salés, des confiseries, des caramels, des gâteaux apéritifs… Récemment, Brice a créé sa pâte à tartiner, Elodie ses tapenades et sa gamme de produits pour les personnes atteintes de diabète. “Un projet qui m’a livré à cœur, mon papa diabétique et moi-même ayant souffert de diabète gestationnel.” Le tout s’accompagne d’un logo qu’ils ont aussi créé ensemble.

Les enfants, premiers testeurs de recettes

Si le couple compte déjà comme des best-sellers ses biscuits aux graines ou encore son « charbon » (des biscuits noirs en référence au passé minier des Cévennes), ces réalisations sont le fruit de longues réflexions. Elodie et Brice utilisent en grande partie la poudre d’amande, du beurre, et espèrent par la suite travailler avec des producteurs locaux pour s’approvisionner et réaliser leurs projets. Sachant qu’ils ont des testeurs tout trouvés pour goûter leurs nouvelles recettes. “Nos quatre enfants sont nos premiers soutiens ! Souvent, on s’est dit qu’on était un peu fous de se lancer avec cette vie de famille. Mais ils sont dans l’aventure avec nous, et aiment par-dessus tout goûter ce que l’on fait. Le petit dernier, qui a 3 ans, raffole des meringues…”

Biscuits curry et graines de Chia, et biscuits olives-romarin.

Biscuits curry et graines de Chia, et biscuits olives-romarin.
Midi Libre – VICTOR GUILLOTEAU

Et si Elodie avait un rêve ? Ce serait de créer le “biscuit du Gard”. “J’imagine un biscuit en forme de Pont du Gard, réalisé avec des produits de la région. On a des idées, c’est encore en réflexion.” Des idées, le couple, que l’on retrouve le samedi matin sur le marché du village, n’en manque pas, avec en tête des chocolats, des confitures ou des sirops… Certainement le début d’une grande aventure gourmande.

Sur internet : www.bricecuiteriedelodie.com

Leave a Comment