>

6 façons inattendues de réutiliser ses coquilles d’œufs

6 astuces pour réutiliser ses coquilles d’œufs. Getty Images

Économique et délicieux, l’œuf est la base de notre alimentation depuis la préhistoire. Pourtant, on gaspille ses coquilles tous les jours. Petite leçon de recyclage.

En omelette, à la coque, poché, brouillé ou simplement sur le plat : il existe mille façons de cuisiner l’œuf. Et à quand on casse sa coquille blanche ou beige, c’est sans jamais trop se poser de questions qu’on la jette dans nos déchets ménagers. Elles sont pourtant belles et bien utiles et la citation du philosophe allemand Theodor W. Adorno ne pourrait mieux leur convenir : « Les musées préservent notre passé, le recyclage préserve notre avenir ». Pour un jour espérer vivre dans le monde dont nous rêvons, remanie des choses aussi inattendues que les coquilles d’œufs vont s’inscrire dans notre quotidien. Autant commencer maintenant.

En vidéo, le clip de MIA en faveur du recyclage

Alexandra Berrou, maître composteuse à la tête de la société Alexa et ses fraises, est une habituée du recyclage, mais pas depuis toujours. En 2018, elle est commerciale depuis plus de 15 ans dans des confiseries de chocolat, mais une balade en forêt avec son fils de trois ans va « changer sa vie ». Armée d’un sac-poubelle, elle lui propose de ramasser les déchets qu’ils croisent sur leur route, puis envisage de l’inscrire à un atelier de recyclage. «Je n’en trouve aucun. J’ai donc décidé de me spécialiser et de monter mes propres ateliers de réduction de déchets». Du bénévolat, de nombreuses formations, le titre de maître composteuse et la création de sa société plus tard, elle aide aujourd’hui particuliers et collectifs à recycler leurs déchets. Elle nous livre 6 astuces faciles et utiles pour utiliser ses coquilles d’œufs à bon escient.

La préparation des coquilles

Les coquilles d’œufs contiennent énormément de minéraux : « On y trouve du calcium, du magnésium, du carbonate ou encore du sulfate ». Bourrées de vertus essentielles au développement d’organisme, elles offrent un nombre de possibilités insoupçonnées, que ce soit à la maison comme dans la nature. Mais avant tout, il est nécessaire de les préparer. Et pour cela, de les sécher à l’air libre pendant quelques jours. Les plus impatients peuvent aussi utiliser la chaleur résiduelle du four après une cuisson.

Comment réussir un œuf cocotte ?

Une fois prêtes, elles viendront d’être broyées. «Pour presque toutes les recettes relatives aux coquilles d’œufs, il faut les réduire sinon elles peuvent mettre des années à se dégrader. On peut le faire à l’aide d’un mortier, d’un robot, à la main ou encore avec un gant », explique Alexandra Berrou. Et pour ceux qui seraient facilement découragés par cette étape : « On peut en faire une activité pour les enfants ! ».

Blanchir son linge

Quand vos vêtements ont la grise mine, les coquilles d’œufs sont là pour leur rendre leur éclat. «On dit que l’on peut broyer les coquilles et les glisser dans un collant ou un linge bien noué, qu’on ajoute par la suite dans le tambour. De mon côté, je trouve ça très bien de les réduire en poudre avant de les ajouter directement à la lessive. Ce n’est pas cela qui va polluer nos eaux !»

Recettes coup de cœur aux œufs

Nettoyer sa vaisselle

De l’eau, du savon et quelques coquilles d’œufs : c’est tout ce dont vous aurez besoin pour faire briller votre vaisselle. «Il faut simplement réduire les coquilles en poudre et les mélanger à l’eau chaude et au liquide vaisselle». Un abrasif naturel pour une vaisselle brillante. Le petit plus ? Ce mélange nettoie vos canalisations au passage.

Comment faire cuire un œuf mollet

Enrichir le compost

Avant de débuter, une piqûre de rappel s’impose : « Le compost, ce n’est pas une poubelle, un pourrissoir ou un dépotoir » rappelle Alexandra Berrou. Aujourd’hui encore, il existe énormément d’a priori concernant cette pratique, malgré tous ses bienfaits pour la planète. « On sait que les fruits et légumes sont composés à 85 % d’eau, et malheureusement les ordures ménagères sont brûlées en région parisienne. Ou, brûler de l’eau demande énormément d’énergie. C’est pour cela que le compost est primordial». Pour qu’il soit riche et fertile, la coquille d’œuf est idéale. Il suffit de les y déposer, écrasées ou en poudre, et de bien penser à mélanger le compost pour qu’il maintienne toute son humidité sans sentir mauvais.

En vidéo, les règles d’or pour passer au zéro déchet

Engrais la terre

Ce que la planète nous donne gracieusement, il faut le lui restituer. Et nul besoin d’avoir un compost chez soi pour le faire. Une fois vos coquilles d’œufs séchées, puis transformées en morceaux ou en poudre, Alexandra Berrou recommande vivement de déposer ce fertilisant aux pieds des arbres lors de balades dans la nature. « On peut les déposer dans nos jardinières, dans nos potagers, dans nos plantes, dans les parcs… Partout où il y a des terres, elles les enrichiront ».

Chasser les nuisibles rampants

Limaces, escargots et autres insectes causent des dégâts dans les potagers. Pour prendre soin de ses fruits, légumes et plantes, il est donc nécessaire de les chasser gentiment et écologiquement. La coquille d’œuf peut être utilisée une fois grossièrement broyée, grâce à ses angles coupants, qui forment une barrière naturelle et les ralentissent.

Préparateur des demi-finales

Encore une astuce pour les mains vertes : riche en nutriments et naturels, la coquille d’œuf est sans aucun doute le support idéal pour faire ses semis. « On récupère la coquille coupée en deux et on réalise un petit trou à la base, pour faire évacuer l’eau. L’avantage, c’est qu’on peut planter le semis directement dans la terre avec la coquille». Une alternative bien plus préférable à l’utilisation d’un pot de yaourt ou d’une barquette en plastique.

Comment réussir un œuf poché

.

Leave a Comment