>

nos astuces pour un pain maison sans machine

À ceux qui n’ont pas succombé à la tendance de faire son pain maison en 2020 en pleine pandémie, sachez qu’il n’est pas trop tard pour vous y mettre. C’est d’ailleurs peut-être même le meilleur moment. Eurostat vient en effet de dévoiler ce lundi que le prix du pain n’a jamais été aussi cher. Son prix aurait d’ailleurs augmenté davantage que l’inflation générale. En Europe, le pain coûte en moyenne 18 % plus cher que l’année dernière et en Belgique, la hausse du prix du pain est de 13 %. Ce n’est rien comparé à la Hongrie où le prix du pain connait une hausse de plus de 60 %. La raison ? La période covid et le conflit russo-ukrainien qui génère la production du pain beaucoup plus cher au boulanger en raison des difficultés d’approvisionnement des matières premières comme les céréales, le blé et les engrais. Alors si vous n’avez pas envie de débourser toutes vos économies dans du pain, sachez que vous pouvez vous improviser boulanger à la maison même sans machine à pain. Pour cela vous n’aurez besoin que de quatre ingrédients : de la farine, de la levure de boulanger, du sel et de l’eau.

En vidéo, comment réduire sa consommation de sucre ?

Les ingrédients

Pour la farine, on opte soit pour la farine de blé classique, la T55, qui est en fait une simple farine blanche, ou en fonction de nos goûts, on s’oriente vers des farines plus complètes. Notez que plus le chiffre avec le T s’approche de 150, plus la farine est complète. À l’inverse, plus le chiffre qui convient au test est petit, plus cela signifie que la farine est raffinée. On recommande généralement de commencer avec les farines blanches, car elles sont plus faciles à travailler. Une fois que vous aurez pris la main, vous pourrez ensuite vous laisser aller à toutes les fantaisies en prévoyant des associations pour un pain semi-complet, en ajoutant des graines, ou des fruits secs ! Concernant le prix, selon le Global Product Prices, en Belgique, il faut compter en moyenne 0,42 EUR du kilo.

Pour la levure, vous avez le choix entre la levure déshydratée et la levure fraîche. Pour une mie bien aérée, on recommandera plutôt de la levure fraîche. Attention toutefois à ne pas la mettre en contact direct avec le sel, auquel cas son effet risque d’être annulé. Que vous choisissiez de la levure fraîche ou en poudre, retenez en tout cas qu’il faut compter 2,5 à 3 fois plus de levure fraîche que de sèche.

Pour ce qui est du sel, tout type de sel peut convenir, cependant de nombreux chefs ajoutent à la pincée de sel réglementaire une pincée de sucre, pour « activer » la levure et permettre à votre douleur de gonfler plus facilement…

Concernant l’eau, certains préconisent d’utiliser l’eau en bouteille pour ne pas venir altérer le goût du pain. Qu’importe ce que vous décidez, il faudra en tout cas bien veiller à ce qu’elle soit à température ambiante.

La réalisation

Dans un saladier, versez la farine et l’eau. En fonction de la taille de votre pain, on conseille d’ajouter environ 60% d’eau du poids de la farine. Mélangez bien tous les ingrédients. Pétrissez votre pâte et composez ensuite une pincée de sel. Une fois que la pâte est bien homogène et élastique, vous pouvez simplement la laisser reposer dans un saladier recouvert d’un torchon. Laissez-la gonfler pendant plusieurs heures dans un endroit sec et dégazez ensuite la pâte en enfonçant simplement votre poing dedans. Façonnez ensuite votre pain et entaillez le pain à l’aide d’un couteau. Vous pouvez à nouveau le laisser reposer pendant 20 minutes et il n’y a plus qu’à enfourner à 240°C pendant une trentaine de minutes, selon votre four. Une fois sorti, pensez à laisser quelques minutes sur une grille ou retournez-le de sorte qu’il libère la vapeur d’eau.

Ne manquez plus aucune actualité lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à nos newsletters thématiques en cliquant ici.

Leave a Comment