Comment réussir sa pâte brisée maison en 5 minutes ?

L’intérêt principal des pâtes à tarte prêtes à l’emploi est le gain de temps. Mais en lisant les étiquettes, vous voyez souvent apparaître des ingrédients que vous préférez en général éviter. Raphaël Haumont vous livre ses secrets pour une pâte brisée saine et peu coûteuse.

Raphaël Haumont

Rédigé le

Recette express pour une pâte brisée maison – Chronique de Raphaël Haumont du 30/09 —
Le Mag de la Santé – France 5

Par manque de temps la semaine, dérouler une pâte brisée lorsque vous êtes pressé est très pratique. Il est difficile de sortir le robot, le rouleau à pâtisserie, de sabler sa pâte… mais attention quand même aux ingrédients qui se cachent dans ces produits.

Ces pâtes n’ont aucun goût, ou un léger goût acide. Elles n’ont pas de texture agréable, croustillante que vous attendez d’une pâte brisée. Elles n’ont pas beaucoup d’intérêt nutritionnel.

Dans les ingrédients, vous êtes très loin des recettes traditionnelles… C’est encore de l’ultra-transformation.

Évitez les additifs, émulsifiants conservateurs

Il y a des produits un peu plus chers, vous vous dites peut-être qu’ils seront de meilleure qualité. Le marketing a bien fait son travail, ils ont déterré la grand-mère pour avoir les secrets.

Le secret d’une bonne pâte, consistait-il à mettre de l’alcool éthylique pour la conservation et le moelleux, du jus de citron, du beurre transformé ?
Ce n’est pas mieux pour les pâtes premium et sans gluten, c’est même une liste à rallonge d’ingrédients et d’additifs : “sans” gluten, mais “avec” plein d’autres choses.

De l’amidon de maïs, de l’eau, de la farine de riz, des graisses végétales (palme, colza), des fibres végétales (chicorée, pomme de terre, riz, pois, plantain, psyllium), de la farine de pois, du sucre, de l’alcool éthylique, du sel, des épaississants…

La recette de la pâte brisée

Voici une recette rapide, dérivée de la pâte brisée, qui fonctionne aussi bien en salé qu’en sucré. Il n’est pas nécessaire de sortir son rouleau à pâtisserie, de fariner le plan de travail et de s’en mettre plein les mains.

– Prenez un verre d’eau, une demi-plaquette de beurre, 200 g de farine, et un demi-sachet de levure.
Pour une quiche, il faudra ajouter une pincée de sel. Si vous faites une tarte, ajoutez un peu de sucre brun par exemple ou de la vanille.
– Dans une casserole, versez l’eau et le beurre coupé.
– Portez rapidement à ébullition. Hors du feu, accompagné de la levure.

– Versez d’un coup la farine. La levure va permettre d’obtenir du croustillant. C’est là que vous pouvez ajouter du sel (des herbes de Provence par exemple), si vous faites une quiche. Ou bien un peu de sucre, de vanille ou des épices (cannelle etc…), si vous partez sur une recette sucrée.

– Mélangez bien.
– Versez dans le moule à tarte.
– Laissez refroidir un peu, puis étalez avec la paume de la main, tout simplement. Façonnez les bords.
Vous essayez de faire une surface uniforme sans rouleau.

Cette recette a coûté 200 g de farine et 120 g de beurre.

Vous mettez ensuite la garniture au choix, et vous enfournez au moins 40 min à 180-200°C selon votre four. Pensez aux pruneaux, c’est encore la saison.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !

Leave a Comment