Vaccins contre le Covid-19 : pour qui ? quels sérums ? Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle campagne de vaccination qui démarre ce lundi

l’essentiel
À compter de ce lundi, une nouvelle campagne de vaccination contre le Covid-19 débute en France. Celle-ci est intrinsèquement liée à l’arrivée de nouveaux vaccins “bivalents”, efficaces contre les variants de la famille Omicron. La Dépêche du Midi fait le point sur cette nouvelle campagne de vaccination.

C’est une nouvelle page qui se tourne dans le paysage vaccinal français : une nouvelle campagne de vaccination contre le Covid-19 commence ce lundi 3 octobre. Alors que les cas de contaminations se répartissent à la hausse dans le pays (en moyenne plus de 40 000 nouveaux cas d’infections sont détectés chaque jour, ndlr), de nouveaux vaccins, élaborés par Moderna et Pfizer / BioNTech, et adaptés aux variantes de la famille Omicron, sont désormais proposées aux personnes fragiles et âgées, en dose de rappel. La Dépêche du Midi fait le point sur ces nouveaux vaccins.

Pourquoi une nouvelle campagne vaccinale ?

Pour cette campagne de vaccination, les professionnels de la santé entendent s’appuyer sur des vaccins dits “bivalents”, qui sont à la fois efficaces contre la souche d’origine du virus mais aussi contre plusieurs variantes appartenant à la famille Omicron. Ces nouveaux sérums pourraient permettre de lutter plus efficacement contre le virus. D’abord en luttant contre les formes graves de la maladie : Moderna a ainsi annoncé que son vaccin adapté à BA.1 peut multiplier par deux la production d’anticorps face au virus.

A lire aussi :
Covid-19 : rappel, efficacité… en France, que va changer l’arrivée de nouveaux vaccins bivalents adaptés à Omicron ?

Selon la Haute Autorité de Santé, “l’efficacité clinique attendue pour ces nouveaux vaccins bivalents est au moins équivalente voire supérieure à celle des vaccins originaux monovalents, sans que cette supériorité probable puisse être actuellement démontrée en vie réelle”. Mais ces nouveaux sérums pourraient également être efficaces contre les infections : “Ce que l’on aimerait, c’est que ces vaccins permettent de lutter contre les contaminations, parce qu’aujourd’hui, protéger la population contre les formes graves du virus, c’est quelque chose que nous savons faire”, expliquait auprès de La Dépêche du Midi le professeur Élisabeth Bouvet, présidente de la commission technique vaccination à la Haute Autorité de Santé.

Qui sera concerné par cette nouvelle campagne ?

Sur la question de l’éligibilité, les autorités sanitaires ont suivi à la lettre les recommandations demandées par la Haute Autorité de Santé, le 19 septembre dernier. Plusieurs catégories de personnes peuvent bénéficier d’une nouvelle dose de rappel vaccinal :

  • Les personnes âgées d’au moins 60 ans
  • Les résidents d’Ehpad et d’Unité de soins de longue durée (USLD)
  • Les personnes âgées d’au moins 18 ans, qui ont des risques de développer des formes graves de la maladie
  • Les personnes qui vivent dans l’entourage d’une de ces catégories ici nommées
  • Les professionnels de la santé

Attention, vous ne pouvez bénéficier d’une nouvelle dose de vaccin si vous avez été contaminer par le Covid-19 il y a moins de trois mois. Pour prétendre à une nouvelle dose de vaccin, il faut également avoir reçu votre dernière injection :

  • Il y a au moins trois mois pour les personnes âgées d’au moins 80 ans, les résidents d’Ehpad et d’USLD, et les personnes immunodéprimées
  • Il y a au moins six mois pour celles et ceux qui n’appartiennent pas à ces catégories.

À noter, si vous ne faites pas partie de la population éligible à la vaccination mais que vous bénéficierez éventuellement d’une nouvelle dose de vaccin, demandez l’avis et l’accord de votre médecin traitant.

Quels vaccins seront utilisés pour cette campagne ?

Les professionnels de la santé ont d’ores et déjà pu passer commande, la semaine dernière, de vaccins inventés par Moderna, qui se sont révélés efficaces à la fois contre la souche d’origine du virus et contre le variant Omicron BA.1. Ces sérums seront disponibles en France à compter de ce lundi 3 octobre. À partir du jeudi 6 octobre prochain, les professionnels de santé pourraient également miser sur les vaccins Pfizer / BioNTech, adaptés cette fois-ci au variant BA.5.

A lire aussi :
Vaccins contre le Covid-19 : des données cliniques manquent… les nouveaux sérums adaptés à Omicron ont-ils été approuvés trop tôt ?

Attention : les moins de 30 ans doivent éviter de se faire administrer toute dose de vaccin Moderna. En novembre 2021, la Haute Autorité de Santé avait déconseillé ce vaccin pour les moins de 30 ans, en s’appuyant notamment sur une étude selon laquelle celui-ci augmenterait légèrement le risque d’inflammation du cœur pour cette population.

Où pouvez-vous vous faire vacciner ?

Pour recevoir une nouvelle dose de vaccin, vous pouvez vous adresser à votre médecin ou vous rendre en pharmacie. Vous pouvez aussi prendre rendez-vous en ligne en allant sur les sites “santé.fr” ou sur “Doctolib”.

Leave a Comment