Phillipe Etchebest : sa recette succulente de pain perdu enfin dévoilée !

Philippe Etchebest est l’un des plus célèbres chefs cuisiniers de France. Pour cause, quand il ne supervise pas son équipe dans ses restaurants étoilés, c’est à la télé que le cordon-bleu officie comme animateur. En effet, depuis 2011, l’ancien rugbyman professionnel assurer les émissions culinaires de M6.

Un succès que la chaîne doit bien évidemment au mari de Dominique qui s’est fait une place spéciale dans le cœur des téléspectateurs. N’ayant visiblement pas peur de prendre des challenges, celui qui détient 2 étoiles au guide Michelin a, il y a quelque temps, ouvert sa chaîne YouTube.

Les astuces de Philippe Etchebest

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la chaîne en question cartonne puisqu’elle fédère plus d’un million d’abonnés. Des abonnées dont la plupart ne ratent jamais les vidéos du chef. L’une des dernières en date se dévoile notamment la recette d’un entremets sucré : le pain perdu.

Avant de s’attaquer là-dessus, découvrons d’abord Les astuces de Philippe Etchebest pour que nous puissions réussir un pain perdu digne du sien. Alors, en premier lieu, il faut savoir que pour cette recette, n’importe quel pain peut être utilisé.

Brioches, baguettes, vous avez l’embarras du choix. Cependant, il faut éviter le pain noir et le pain de seigle. Si la patience n’est pas de votre plus grande qualité, le chef vous conseille de préparer en amont les ramequins de pain perdu.

Ensuite, mettez-les une nuit dans un frigo puis il ne vous reste plus qu’à les caraméliser. Et pour éviter le gaspillage, avec les jaunes d’œufs qui restent, vous pouvez préparer des meringues ou des blancs en neige. Miam miam !

La recette de Philippe Etchebest

À titre d’information, le pain perdu est l’un des desserts préférés du chef Philippe Etchebest. Par conséquent, pour lui faire honneur, vous devez donner du vôtre. Vous n’allez sûrement pas avoir des difficultés à le reproduire puisque la recette qu’il propose est facile et plutôt rapide à réaliser.

Notons qu’elle est tirée de son livre « Cuisinez bien accompagné avec ma méthode Mentor ». Alors, trêve de bavardage, la voix. En premier lieu, prenez deux œufs. Ensuite, séparez les jaunes des blancs.

Verser blanchir les jaunes d’oeufconverti-y 30 g de sucre en poudre et remuez le tout avec un fouet. Surtout, n’hésitez pas à augmenter la cadence. Ajoutez-y également 20 cl de crème liquide et 2 cl de laitpuis battez-les de toutes vos forces.

Entre-temps, occupez-vous du pain en le tranchant délicatement. Ensuite, remplissez les ramequins avec une louche de crème sucrée après les avoir beurrés. Ensuite, ajoutez la mie de pain dans le ramequin. Sans oublier bien évidemment la crème.

Comme Philippe Etchebest l’a si bien dit :

« Il faut que l’appareil soit délivré par le pain. »

Quand vous avez terminé tout cela, pendant 15 minutes, mettez le pain au four préchauffé à 170°C. La cuisson terminée, laissez ensuite les ramequins refroidir. Ce n’est pas fini ! Dans 20g de beurre, faites chauffer 1 cuillère à soupe de cassonade. Après, pour obtenir une sorte de Caramel, laissez prendre toute la préparation.

Enfin, on arrive au terme de la recette, chauffer les pains perdus à la poêle après les avoir démoulés. N’oubliez pas de les retourner pour que le caramel s’imprègne bien dans les surfaces. Et voilà, la recette est terminée. Par conséquent, il ne vous reste plus qu’à déguster votre préparation. Alors bon appétit !

Pas un métier de « chien »

Si vous envisagez de réaliser d’autres recettes concoctées par Philippe Etchebest, sachez que sur sa chaîne YouTube, il y en a plusieurs. Pour rappel, il y a quelque temps, la star de M6 avait partagé sur sa chaîne une vidéo avec les youtubeurs McFly et Carlito.

N’ayant aucune connaissance du milieu de la gastronomie, ces derniers se sont incrustés dans la cuisine du restaurant du chef, Le Quatrième Mur. Les deux jeunes hommes ont ainsi appris les règles de base du métier.

Participation à la préparation du plat, au dressage, et bien évidemment au service. Le temps d’une immersion, ils ont goûté à la pression et à l’amour du métier. Chose que Philippe Etchebest défendu.

Selon ses dires :

« Il ne faut pas croire que c’est un métier de ‘chien’, tous les métiers sont durs à faire, a assuré le chef. Il faut avoir un peu d’envie, de passion et de foi dans ce qu’on fait. »

Affirmant qu’il n’est pas doué (on souligne la modestie), le chef assure néanmoins qu’il travaille beaucoup. Pour lui, la réussite n’est que le fruit d’un dur labeur.

« Si tu bosses et si tu veux, tu peux y arriver », at-il déclaré.

Leave a Comment