Cuisiniers amateurs et chefs partagent leurs recettes dans un livre

La célèbre choucroute, le baeckeoffe, le kouglof… Dans la gastronomie alsacienne, il n’y a pas que les grands classiques ! Si besoin en était, un nouvel ouvrage de recettes va le prouver. Pas n’importe lequel : celui-ci mêlera les secrets de grands chefs et professionnels du secteur avec ceux de simples amateurs. Il sera dévoilé, fin février, au salon de l’agriculture, puis surtout présenté le 6 mars, lors de la cérémonie de remise des étoiles Michelin à Strasbourg.

C’est vraiment cet événement qui a décidé la Collectivité européenne d’Alsace (CEA) et les Etoiles d’Alsace à se lancer dans l’aventure. « On voulait construire ce livre pour insérer les Alsaciens à cette cérémonie. Qu’ils se sentent concernés par ce qui est souvent vu comme un rendez-vous de la profession », explique Prescillia Cerdan, la directrice de l’association qui réunit les chefs étoilés de la région.

Concrètement, chacun peut déposer sa recette sur le site www.marecettealsacienne.fr, où un formulaire lui sera proposé. Avec même la possibilité de laisser des photos de sa création. « C’est ouvert depuis une quinzaine de jours jusqu’à fin novembre et on a déjà eu une centaine de contributions, poursuivez la responsable. On n’a pas encore choisi quelles recettes seront sélectionnées mais ce qu’on observe, c’est que les gens se démènent. »

Au total, cent tout pile sera retenu pour le livre et viendra s’ajouter aux deux cents des chefs et autres artisans des métiers de bouche. « Mais toutes les propositions des amateurs resteront en ligne sur le site et pourraient être améliorées », ajoute Prescillia Cerdan en donnant quelques exemples de recettes déjà reçues. « Il y a un plat qui revient souvent, c’était avec du pigeon. Sinon, je peux citer la tarte aux dattes, des fleischschnacka (sorte d’escargots à la viande) mais avec de l’escargot justement ou encore une soupe de lentilles. Mais je ne dis pas que tout sera retenu ! »

« Chaque famille à ses trucs, ses secrets »

Chez la quarantaine de membres professionnels de l’association, beaucoup ont aussi déjà soumis leurs propositions. Alors, qu’ont proposé les chefs ? « Un baeckeoffe de homard, une forêt noire revisitée façon mille-feuilles et des fleischschnacka à la joue de bœuf avec un bouillon infusé au gingembre », répond Emmanuel Weller, de la Maison Kieny (une étoile Michelin à Riedisheim dans le Haut-Rhin) .

« Nous, on a opté pour notre plat emblématique, les cuisses de grenouille poêlées au cerfeuil accompagnées de ravioles », ajoute Eric Westermann, du Buerehiesel (une étoile Michelin à Strasbourg). Il cite également « une brioche, un peu comme un pain perdu avec une poire pochée caramélisée et une glace à la bière ». Les deux cuisiniers se disent tous les deux très enthousiastes à l’idée de partager l’affiche avec des amateurs.

Comme Anne-Catherine Ferber, de la maison éponyme située à Niedermorschwihr (Haut-Rhin). Elle a envoyé ses recettes de « confiture de Noël, de lamala (pâtisserie en forme d’agneau pascal), tarte au fromage blanc et pâté en croûte vigneron. » « Chaque famille à ses trucs, ses secrets. C’est bien de les valoriser, ça fait la richesse de la région », apprécie-t-elle. « C’est une ode magnifique au terroir alsacien. »

Leave a Comment