20 allergies improbables mais qui existent réellement

On connait tous, dans notre entourage, des personnes allergiques à certaines choses. Il s’agit souvent de certains aliments, ou d’allergie assez acceptés (poils de chat, poussière, pollen…). Mais il existe également des allergie moins connues, bien plus rares et pourtant parfois tout aussi dangereuses. On vous en a sélectionné 20.

#1 l’allergie au nickel

Avoir des réactions cutanées (rougeurs, démangeaisons) en touchant des pièces de monnaie ou en portant des bijoux ? C’est possible avec l’allergie au nickel, qui toucherait tout de même 10% de la population mondiale.

#2 l’allergie aux reptiles

Touchant surtout les enfants, l’allergie à certains reptiles comme les iguanes peut provoquer une conjonctivite, une rhinite, ou encore de l’asthme.

#3 l’allergie au latex

Peau sèche et irritée, démangeaisons, l’allergie au latex est une vraie blessure et se révèle particulièrement handicapante pour les couples qui veulent se protéger durant leurs ébats.

#4 l’allergie “aux poufs”

Bon d’accord, on triche un peu. En réalité, de nombreux poufs ne sont pas remplis de matière synthétique mais de graines, notamment de soja, ce qui peut provoquer des allergies.

#5 l’allergie aux objets vibrants

Appelée urticaire vibratoire, cette allergie pouvant provoquer des œdèmes d’un membre se fait ressentir lors du contact avec un objet vibrant, comme un marteau piqueur.

#6 l’allergie aux chaussures

Présent en grande quantité dans le cuir, le diméthylfumarate, un anti-moisissure, peut provoquer régulièrement des brûlures, des démangeaisons, ou encore des plaques rouges. Les sels de chromes utilisés pour tanner le cuir ou encore certains additifs peuvent également se révéler nocifs.

#7 l’allergie aux baisers

Appelé SAIB (pour syndrome d’allergie induite par le baiser), il s’agit en réalité d’un ensemble d’allergènes alimentaires qui peuvent être transmis par le contact des lèvres ou par la salive.

#8 l’allergie aux infusions à la camomille

Connue pour ses propriétés anti-allergènes, la camomille peut provoquer des difficultés respiratoires et des réactions dermatologiques aux personnes allergiques à certaines plantes.

#9 l’allergie à l’effort

On les appelle “réactions allergiques induites par l’effort” : il s’agit généralement d’asthme voire d’anaphylaxie, une réaction allergique sévère qui se déclenche lorsque l’organisme produit certains anticorps, pendant ou après l’effort. Il s’agit donc d’une allergie qui se déclenche lorsque l’on consomme certains aliments spécifiques avant l’activité physique.

#10 l’allergie au froid

Chez certaines personnes, la température du corps diminue considérablement au contact de l’air, de l’eau, d’aliments ou d’objets froids. L’urticaire au froid peut provoquer des lésions cutanées ou muqueuses.

#11 l’allergie à la sueur

La sueur, lorsque le corps ne parvient plus à l’évacuer, peut provoquer des inflammations se traduisant par des irritations, des démangeaisons et des éruptions cutanées.

#12 l’allergie au vin (sulfites)

On parle généralement d’intolérances aux sulfites, des composants chimiques faisant office de conservateurs et que l’on retrouve notamment dans les vins, surtout blancs et rosés. Les symptômes sont variés : rougeur du visage et du cou, rythme cardiaque qui s’accélère, étourdissements, maux d’estomac…

#13 l’allergie à l’eau

Autant dire que l’hydroallergie (ou urticaire aquagénique) est quelque chose de peu handicapant. Des brûlures, des démangeaisons ou des picotements peuvent être ressentis par les personnes allergiques à l’eau, qui ont bien du mal à se laver comme tout le monde. Le problème viendrait généralement des minéraux et des micro-organismes contenus dans l’eau, et non de ses molécules elles-mêmes.

#14 l’allergie au toucher

La dermatite de contact est une inflammation locale de la peau qui est provoquée par le contact de celle-ci avec des allergènes (plus de 3 000) susceptibles de se trouver n’importe où dans notre environnement. Une allergie obligatoire très handicapante dans la vie de tous les jours.

#15 l’allergie à la chaleur

La chaleur peut également provoquer des irruptions cutanées plus ou moins sévères, favorisées par la sueur et le frottement des vêtements contre la peau. L’urticaire et l’eczéma sont les symptômes les plus fréquents.

#16 l’allergie au soleil

Bien que l’on parle plutôt de photosensibilité, il s’agit d’une réaction du système immunitaire renforcée par la lumière solaire. Encore une fois, cela se traduit par des démangeaisons, des rougeurs et des inflammations. Cette photosensibilité est souvent héréditaire et il n’y a malheureusement pas grand-chose à y faire.

#17 l’allergie au sperme

Une nouvelle allergie embêtante pour les parties de jambes en l’air. Eczéma, œdèmes, rougeurs et démangeaisons… Les symptômes sont nombreux et peuvent s’avérer très douloureux pour les personnes allergiques au liquide séminal et aux spermatozoïdes qu’il contient.

#18 L’herpès gestationis

L‘herpès gestationis’ (ou pemphigoïde de la grossesse) est une maladie auto-immune qui survient tard durant la grossesse d’une femme. Il s’agit d’éruptions papuleuses prurigineuses, c’est-à-dire provoquées par des œdèmes locaux qui, heureusement, n’affectent généralement pas le fœtus.

#19 l’allergie aux colorations capillaires

Des plaques d’eczéma et des démangeaisons s’étendant sur le cuir chevelu voire au-delà, voilà ce que peut provoquer une allergie aux colorations capillaires. Le plus étrange, c’est que cette allergie peut survenir après des mois ou des années de bonne tolérance aux produits utilisés.

#20 l’allergie à l’odeur du poisson

On ne parle pas d’allergie au poisson, mais bien d’allergie à L’ODEUR des poissons. Rhinite, conjonctivite, asthme, urticaire, nausées, vomissements, les symptômes sont variés et peuvent même mener au décès des personnes concernées. Cela serait dû à la présence de certains allergènes qui entraîneraient l’asthme chez les victimes.

Si cet article vous a plu et vous a pris certaines choses, n’hésitez pas à en consulter d’autres !

Leave a Comment