En Italie, des chercheurs mettent au point la pâte fraîche industrielle longue conservation

Eau, farine, œufs, une pincée de sel et…. Des chercheurs italiens ont utilisé leur botte secrète pour prolonger la vie des pâtes fraîches de 30 jours. En Italie, on n’est pas champion du monde de la “pasta” pour rien.

Article rédigé par

Blandine Hugonnet, édité par Ariane Schwab – franceinfo

Radio France

Publié

Mis à jour

Temps de lecture : 1 minute.

Une semaine après la semaine nationale des pâtes, des chercheurs italiens annoncent qu’ils ont trouvé un commentaire révolutionnant le temps de conservation des pâtes fraîches industrielles. Une jauge de voiture en Italie, on ne touche pas à la sacro-sainte recette, eau, farine, œufs, une pincée de sel. Elle est réglementée par une loi depuis plus de 50 ans.

>> En Italie, le prix Nobel de physique a révélé le feu sous la casserole des pâtes et met le pays en ébullition

Mais ces chercheurs ont osé mettre les mains dans la traditionnelle Pâtes pour améliorer son temps de conservation qui est aujourd’hui de 30 à 90 jours au frigo. Leur ingrédient secret, ce sont des probiotiques, ces bonnes bactéries, qui empêchent la prolifération des mauvaises et qui sont d’habitude tuées par traitement thermique, la chaleur, ou par des conservateurs chimiques. Et les chercheurs ont trouvé une deuxième astuce : ils ont modifié l’emballage en ajoutant un nouveau mélange de dioxyde de carbone et d’azote sous un film plastique qui ne laisse plus passer ni l’humidité ni l’oxygène. Sur l’instantané ainsi des pâtes fraîches sans champignons ni moules pendant 30 jours de plus, soit un paquet de pâtes qui pourra être conservé jusqu’à quatre mois au rayon frais.

Une véritable révolution pour le pays qui, avec ses 300 variétés de pâtes, est champion mondial des pâtes. On peut dire que la Pâtes en est un symbole. “Un quart des pâtes mangées dans le monde sont italiennes et on exporte près de la moitié de ce qu’on produitsouligne Lorenzo Bazzana, responsable économie de l’organisation agricole Coldiretti, interrogé sur la Rai. Ainsi les pâtes représentent le pays dans le monde entier”confirme-t-il.

Ces découvertes sont surtout une solution efficace contre le gaspillage alimentaire, soulignent les chercheurs italiens. Fini les paquets périmés de spaghettis, tortellini, farfalle, fusilli, rigatoni et autres dont le prix a tout de même augmenté de 22% cette année. Prolonger la conservation des pâtes fraîches, est un atout non seulement pour l’économie, mais aussi pour l’écologie, et sans nul doute, pour les estomacs aussi, italiens ou étrangers.

Leave a Comment