Des courges de toutes les couleurs ! Trois recettes pour cuisiner ces curieuses cucurbitacées

On peut parler de percée spectaculaire : jusqu’à il y a une dizaine d’années, la France avait globalement oublié l’existence des courges, qui semblait limitée aux citrouilles décoratives d’Halloween. Et voilà que les potirons, butternuts et patidous peuplent à nouveau les étals des commerces, du petit producteur à la grande surface.

Cet automne, un livre leur est même offert. Courges toujours d’Hélène Borderies et Emilie Guelpa (éditions Marabout, 160 pages, 19,90 euros) proposent 62 recettes à réaliser avec toutes sortes de courges, des plus exotiques (kabocha, potiron bleu de Hongrie…) aux plus familières (courgettes, potimarron… ). L’ouvrage livre aussi quelques bons conseils pour les choisir et les conserver : il faut privilégier celles qui ont encore leur pédoncule, signe de bonne santé ; les entreposer dans un endroit chaud et sec, comme au-dessus du frigo. La plupart d’entre elles peuvent se garder longtemps, jusqu’à deux ans ! Les recettes gourmandes décrites ci-dessous sont cependant de nature à vous faire passer aux fourneaux plus tôt.

Bestels à la courge butternut

Préparation : 50 minutes.

Cuisson : 40 minutes.

Pour 4 personnes.

Ingrédients :

  • 200 g de courge butternut
  • 10 brins de persil
  • 100 g de pommes de terre
  • 1,5 paquet de feuilles de brick
  • 3 grosses gousses d’ail
  • 2 œufs
  • 1 oignon
  • noix de muscade
  • huile d’olive
  • sel, poivre

Éplucher et vider la courge. La couper en cubes. Laver les pommes de terre. Tout mettre dans une casserole avec de l’eau froide, compter 30 minutes de cuisson à partir de l’ébullition. Cuire un œuf dur dans une petite casserole d’eau bouillante (compter 9 minutes de cuisson). L’écaler.

Éplucher et émincer l’oignon. Eplucher et écraser l’ail. Les faire revenir 5 minutes dans une poêle avec de l’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Laver le persil et le hacher. Peler les pommes de terre puis les écraser avec la courge. Y ajouter l’œuf cru entier, le persil, l’oignon, l’ail, la noix de muscade, du sel et du poivre et l’œuf dur haché. Bien mélanger.

Découper les feuilles de brick en deux. Rabattre le bord rond sur le bord droit de manière à obtenir une bande de 5 cm de large environ. Broyeur 1 cuillerée du mélange sur l’extrémité gauche. Rabattre le coin haut-gauche vers le bas pour former un triangle. Pince en triangle jusqu’au bout de la feuille en serrant bien. À la fin, répondre le petit bout de pâte dans l’encoche disponible sur le triangle.

Ancien autant de bestels qu’il y a de feuilles de brick. Faire chauffer 1 cm d’huile neutre au fond d’une poêle, déposer les bestels et les faire cuire 2 à 3 minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Les déposer sur une assiette recouverte de papier absorbant pour retirer l’excédent d’huile. Les déguster ensuite, bien croustillants.

Il vous reste 49,44% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Leave a Comment